Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux Noms de personnes

Breizh

Bretagne

Kernev

Cornouaille

Guengat *** Gwengad

page ouverte le 13.03.2010 forum de discussion

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière mise à jour 19/03/2010 21:29:08

Définition : commune de la Bretagne historique, en Cornouaille; évêché de Quimper.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département du Finistère; arrondissement de Quimper; canton de Douarnenez.

Superficie : 2272 ha.

Population : 1000 'communiants' vers 1780; 1172 hab. en 1878; 1506 hab. en 1906; 1001 hab. en 1968; 1588 hab. en 1982; 1604 hab. en 1990; 1471 hab. en 1999; 

Blason

* Froger et Pressensé : "D'azur à trois mains dextres d'argent (appaumées) posées 2 et 1". D'après les armes de la famille de Guengat (trois mains posées en pal) - XVème siècle.

Paroisses :

* Histoire

* Ogée (1780) : Guengat; à 2 1. au N.-O. de Quimper, son évêché, sa subdélégation et son ressort, et 40 lieues de Rennes. On y compte 1000 communiants. La cure est à l'alternative. En 420, Jacues de Guengat était seigneur de Gnengat et du lieu de Penanguerech. René de Saint-Alouarn possédait le manoir de son nom, avec ceux le Kerguignen et de Kerozaël. Le manoir de Lescouët appartenait au sieur de Nevet; Kerangoan, à N ...... — L'an 1468, Guyomark de Guengat était seigneur de cette paroisse*. Un seigneur de cette maison fut vice-amiral de Bretagne, gouverneur de Brest et maître-d'hôtel du roi Francois Ier. Cette famille se confondit, vers l'an 1671, avec celle du Cleudon. La haute-jusice de Guengat et de Lescouet [Lezarscouet], avec deux autres moyennes de ce territoire,
s'exercent tantôt à Châteaulin et tantôt à Locrenan, c'est-à-dire six mois dans un endroit et six mois dans l'autre. Ce territoire produit du froment, du seigle et autres grains. On y voit peu de landes.

* Marteville et Varin (1843) : GUENGAT (sous l'invocation de saint Fiacre, solitaire ); commune formée de l'anc. par. de ce nom; aujourd'hui succursale.— Limit. : N. Plogonnec; E. Kerfunteun, rivière le Steir; S. Plonéis, Penhars; O. Ploaré. — Princip. vill. : Kerfrété, Keramouster, Rumerdy, Kergaradec, Lauvon,Tymoulec, Keresquer, Kervéguen.— Maisons remarquables : manoirs de Roscoat, de Launay, de Saint- Alouarn, de Guengat. — Superf. tôt. 2271 hect., dont les princip. div. sont : ter. lab. 1137; prés et pat. 211; bois 175; landes et incultes 656; sup. des prop. bât. 15; cont. non imp. 703. Const. div. 175; moulins 7 (de Lauuay, de Saint Alouarn, de Kervroac'h, de Lanhanlou, Roux, de Guengat, de Keramouster ). >>> Outre l'église, il y a la chapelle Sainte- Brigitte. — Autrefois le seigneur jouissait du droit suivant : à la messe de minuit, l'officiant, avant de chanter la préface, lui présentait sur une assiette du pain et du vin. Le seigneur buvait et mangeait; puis le prêtre remontait à l'autel. — Géologie : constitution granitique; micaschiste au nord du bourg; quelques points de granité amphibolique. — On parle le breton.

>>> La terre de Guengat passa, par héritage, dans la maison de Gourgalay, branche de Cludon, où elle fut recueillie plus tard par les maisons du Cleux du Gage et de Quemper Lanascol. De B.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Eglise saint Fiacre (XVè-XVIè) Iliz sant Fiakr
Calvaire (fin XVè)

(dans le placitre de l'église saint Fiacre)

Kalvar
Chapelle sainte Brigitte (XVIIè), à Kervouster-Huella Chapel santez Berc'hed
Chapelle de Lanascol  
Site archéologique de Kervouster (paléolithique inférieur)  
Vestiges du château de Guengat (XVè, XVIè)  
Manoir de Saint-Alouarn (XVIè-XVIIè)  
Manoir du Launay (XVIè)  
Manoir du Loscoat (XVIIIè)  
Fontaine saint Divy (1530)  
Fontaine saint Fiacre (1666)  
Croix de Rumerdy (XVè-1912)  
Calvaire du cimetière (XVIè-1900)  

Étymologie :

* Albert Dauzat et Charles Rostaing (1963-1978) : nom de saint breton (Guengado, dans les anciens bréviaires de Léon) (J. Loth).

* Bernard Tanguy :  Les Guengat, 1203; Guengat, v. 1330; breton Gwengad.

La paroisse de Guengat apparaît comme une création artificielle faite au détriment de celles de Plonéis, pour la majeure partie, de Plogonnec pour le reste. Le château de Guengat, appelé Les Guengat en 1203 (du vieux-breton lis, les "château"), qui fut pris par les Ligueurs en 1591 et dont il ne reste que quelques ruines, se dressait sur une colline à la limite de Plogonnec.

Le toponyme est un nom d'homme, très probablement de seigneur, comme celui de Gourlizon (cf. ce nom). Identique au vieux-gallois Gwyngat, attesté dans les légendes galloises, c'est un composé formé du vieux-breton uuin "blanc, bienheureux" et cat "combat". On avait cru y déceler un nom de saint, éponyme de Lavengat, en Guissény. Mais, outre que le saint mentionné dans le Bréviaire de Léon, en 1516, y est écrit, non pas Guengad, mais Guongad (mauvaise lecture pour Gnougad, d'où la variante Enougad), Lavengat est une altération de Lanmelgat, graphie de 1486.

Patron de l'église et de la fontaine du bourg, saint Fiacre est un saint irlandais. Fondateur d'un monastère à Saint-Fiacre-en-Brie, près de Meaux (S.-et-M.), il y mourut vers 650-670".

* Editions Flohic : "d'un anthroponyme de l'ancien breton uuin, blanc, bienheureux, et cat, combat"

* Daniel Delattre (2004) : "Les Guengat au XIIIè."

Personnes connues Tud brudet
Hervé de Saint-Alouarn & Marie de Trégain (XVè)  
Alain de Guengat

Maitre d'hôtel de la fille d'Anne de Bretagne. Capitaine de Brest, en 1524. Comlpagnon de François Ier, roi de France, en Italie (1525). 

 

La vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Commune du canton de Guengat Parrezioù kanton Guengad
Douarnenez Douarnenez
Guengat Gwengad
Le Juch    
Plogonnec    
Pouldergat    
Poullan-sur-Mer    

Communes limitrophes de Guengat Perrezioù tro war dro ---------
Le Juch Plogonnec Quimper Ploneis

Sources

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1780;

* MARTEVILLE et VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée, 1843

* Adolphe JOANNE : Département du Finistère. Hachette. 1878.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Guénégaud. 1978. 

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses du Finistère. 

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Finistère.  1998.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes du Finistère. Froger SA. 2001.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Les universels Gisserot. 2000.

* Daniel DELATTRE : Le Finistère. Les 283 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des sites Internet traitant de Guengat / Gwengad

* lien communal :

* Blason de Guengat : redessiné par JC Even sur logiciel Genheral5.

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Comptoir de Campagne. 22160. Callac-de-Bretagne. 

Tél / Fax : 02.96.45.51.06

Site weeb : http://www.comptoir-de-campagne.com

retour en tête de page