Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro-Dreger

Trégor

 

Brélévénez

Berlevenez

(Barlewenez - Berlawenez)

 
pajenn bet digoret e 2002 page ouverte en 2002    ñ   ó kentañ   Frañs forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 27/04/2017 20:43:38

Définition : commune de la Bretagne historique, en Trégor, évêché de Tréguier. Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement, et canton de Lannion. Intégrée à Lannion en 1962.

Surface : 1462ha,66a,90ca, en 1843.

population : 1250 'communiants' vers 1780; 1730 hab. en 1859; 1763 hab. vers 1860; 1683 hab. en 1878; 1618 hab. en 1886; 1783 hab. en 1890; 

Blason / Skoed : le blason est celui de l'ordre des Templiers.

JC. Even : ar skoed a zo hini ar Venec'h Ruz

Histoire

* Ogée : Berlévenez; sur une hauteur, à 3 lieues 1/2 à l'O. de Tréguier, son évêché; à 32 lieues de Rennes, et à 1/8 de lieue de Lannion, sa subdélégation  et son ressort. Cette paroisse, dont la cure est à l'ordinaire, relève du roi; on y compte 1250 communiants. Les chevaliers du temple de Jérusalem avaient des domaines en cette paroisse.

Les maisons nobles sont : le manoir de Launay-Nevet, en 1364, à Adelice de Launay, épouse de Geoffroi de Kerimel, fondateur du monastère des Augustins de Lannion; la maison de Goatsven; Kereven et Murven, en 1680, à N. Eluard; la Ville-Neuve, en 1660, à Pierre de Crésoles, sieur de Ville-Neuve, à présent à M. de Crésoles; la maison de Cruguil, en 1350, à Marguerite, dame héritière de Cruguil (voy. Buhulien); les maisons de Kervennon et le Pré, à N...

* Marteville et Varin (1843) : dans Ogée Berlévenez (sous l'invocation de Notre-Dame de Liesse), commun formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale. - Limit : N. Saint-Quay, Louannec; E. Louannec, Rospez; S. Buhulien, Lannion; O. Servel. - Princ. vill. : Leurgamm, Goasvoën, Traou-ar-Prad, Keranpoudou, Saint-Roch (où il y a une chapelle), Saint-Pierre (chapelle), Poulhay-Huellan, Poulhay-Izellan, le Hingard-Isellan, Couvent-Dauphin, Pouldigay, Saint-Hugeon, Kerian, Kerabin, Kerevoan, Mezmeur, le Cruguil, Kerbodec, Lan-ar-Moudet, la Launay, Norvalin, Poularden, Poul-an-Asen, Coat-Isach, Crec'hlan-Bras, Pouldu, le Cosquer, Guergamp-ar-Pap, An Vodès-Vras. - Superf. tot. 1462 hect. 66 a, 90 c., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 1102; prés et pât. 92; bois 72; verg. et jard. 11; landes et incultes 100; étangs 1; sup. des prop. bât. 13; cont. non imp. 72. Const. div. 379. Moulins 2. Château de Villeneuve-Crésolles. Brélévénez est l'orthographe actuelle et la seule rationnelle; ce mot, en effet, signifie tertre de joie". - l'Église est une ancienne commanderie des templiers. - Le portail latéral est en ogive surbaissé, et à moulures ornée de zig-zag. - De ce côté de l'église  trois contreforts se terminent en clochetons, allusion sans doute au nombre trinitaire vénéré des templiers. M. de Frémiville a donné dans le bulletin de la Société des antiquaires (nouvelle série, t. V) un article fort long sur cette église. Selon cet auteur les vitraux de couleur représentaient autrefois la croix de gueules de l'ordre du Temple, et l'on voit incrusté dans l'un des murs un bénitier qui serait une de ces mesures publiques qui existaient au moyen-âge dans les marchés. - Sous le chœur est une crypte renfermant la tombe d'un ancien curé de la paroisse. - L'église de Brélévenez est assise sur un point élevé et d'où l'on jouit d'une vue superbe. Elle fut fortifiée par Clisson, dans le XIè siècle. - Le faubourg nord de Lannion s'étend dans la commune de Brélévenez. - Le Prat ou le Pré, indiqué par Ogée à N...., était, en 1535, au sieur de Tréséguy; Kervillon, à la même date, était aux enfants de Jean Millon. - Archéologie : Dom Morice, Preuves, t. II, col. 636, 641, 1207. - Géologie : schiste talqueux. - On parle le breton.

Maires de Brélévénez : MMrs LE MORVAN; MEUDIC (père); MEUDIC (fils); SALAÜN;  

Paroisse : Brélévénez est une ancienne dépendance de l'Ordre des Templiers. L'église est sous le vocable de Notre-Dame-de-Liesse, ou Notre-Dame-de-la-Joie, ou Notre Dame des Neiges.

Commentaire JC Even : Notre Dame des Neiges est une traduction erronée et aberrante de Itron Varia an Nec'h = Notre Dame de la Butte, confondue avec une imaginaire Itron Varia an Erc'h = Notre Dame des Neiges. Le breton nec'h est issu du celtique *cnoc = hauteur, butte, colline, qui est ici parfaitement descriptif. En breton, erc'h signifie : neige. C'est l'initiale N du mot nec'h = colline, qui a provoqué l'idée de la présence d'un article breton an, en combinaison dans an Erc'h = la neige.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs (icônes ou triscèles)

Le bourg; vues extérieures Ar bourg; gweled diavez
Église, vues de détail et intérieures Iliz, gweled a-dost ha diabarzh
Chapelle saint Roch Chapel sant Roc'h
Chapelle saint Pierre du Rusquet Chapel sant Per ar Rusked
Manoir de Launay-Nevet

(disparu)

Maner ar Wern-Nevet

(aet en e boull)

Goaswen  
Kereven  
Ville-Neuve - Crésoles Kernevez - Kersolès
Manoir du Cruguil Maner ar C'hruguilh

 

Étymologie

* Marteville et Varin (1843) :  ce mot, en effet, signifie tertre de joie.

* Benjamin Jollivet (1859) : "Brélévenez est composé des deux mots celtiques bre levenez, dont la signification littérale est mont joie ou montagne de la joie. La commune doit cette dénomination à sa situation sur une colline élevée, et tout à la fois à la sainte patronne de la paroisse, Notre-Dame-de-Liesse, sous la protection de laquelle ses premiers habitants l'ont placée. L'église est sous l'invocation de la Sainte Trinité".

* Anonyme (vers 1860) : Brélévenez.

Personnes connues Tud brudet
Huon de SAINT-YON / Saint HUGEON

"d'argent à la croix de sable, à la cotice de gueules en bande"

Chevalier au Combat des Trente

Huon SANT-UJEON

"en arc'hant, e groaz en sabel, e c'housourin en gul"

Marc'heg en krogad emgann an Tregront

Famille de Crésolles

"fascé, denché de six pièces d'or et d'azur"

Familh de Crésolles

"treustellet deñchek a c'hwec'h pezh etre aour ha glazur"

Famille de Pencrec'h

"losangé d'or et d'azur"

Familh Penkrec'h

"talbennanek etre aour ha glazur"

Famille de Launay

"d'argent au croissant de gueules, accompagné de trois pommes de pin de même".

Familh ar Wern

"en arc'hant, e greskenn en gul, eilet gant teir aval pin ivez en gul".

Jean LE GALL Yann ar GALL
Maria PRAT Maria PRAD

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
Voir en page Lannion Da welout er bajenn Lannuon

Communes du canton de Lannion Parrezioù kanton Lannuon
Brélévénez Berlewenez
Buhulien Bulien
Caoüennec-Lanzézéac Kaouenneg-Llanvezeg
Lannion Lannuon
Loguivy-Lannion Logivi-Lannuon
Ploubezre Plouber
Ploulec'h Ploulec'h
Rospez Rospez
Servel Servel

Communes limitrophes de Brélévénez

Parreziou tro war dro Berlewenez

Saint-Quay-Perros : Sant-Ke Louannec / Louaneg Trézény / Trezeni Buhulien / Bulian Lannion / Lannuon Servel

Bibliographie et liens divers : voir en page consacrée à Lannion.

Information sur blocage de compte sur Wikipédia

L'information des recherches et découvertes archéologique concernant Saint-Symphorien et Bréssillien, de Paule, permettant d'étayer sérieusement la revendication de Brocéliande historique a été systématiquement rendue impossible sur la page de Wikipedia consacrée à Brocéliande, par des experts en lutinologie, fées et korrigans  . Toute information systématiquement effacée; compte bloqué.

Compte tenu de cela, il est conseillé au lecteur de se reporter aussi à la page

Brocéliande historique.

Jean-Claude EVEN / Marikavel.org

Retour en tête de page