Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

 

Bro-Dreger

Trégor  

  Servel  

pajenn bet digoret an 10.09.2005 page ouverte le 10.09.2005     forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 05/10/2018 21:23:28

Définition : commune de la Bretagne historique, en Bro-Dreger / Trégor; évêché de Tréguier.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes du Nord / Côtes d'Armor; arrondissement de Lannion; sur le Léguer. Intégrée à Lannion en 1962

Superficie : 1733 ha.

Population : 900 'communiants' vers 1780; 1819 ha. en 1878; 1747 hab. en 1890; 

Armoiries; blason  

Paroisse : sous le vocable de saint Pierre

i

Carte du canton de Lannion (J. Rigaud. 1890)

Histoire :

* Ogée (1780) : Servet [Servel]; sur une hauteur, à 4 lieues à l'O. de Tréguier, son évêché [aujourd'hui Saint-Brieuc] ; à 33 lieues de Rennes, et à 1 lieue de Lannion, sa subdélégation et son ressort. On y compte 900 communiants; la cure est à l'alternative. Le bourg de Servet est situé sur la rivière de Guer, qui forme en cet endroit un petit port* avec flux et reflux. Le territoire est borné à l'est par la mer, très-fertile et bien cultivé. On y connaît le fief du Minihi, à M. l'évêque de Tréguier, et la maison noble de Kervigant.

* Marteville et Varin (1843) : SERVEL; commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Trébeurden , Pleumeur Bodou; E. Saint-Qnay, Brélévenez; S. Lannion, Loquivy , Ploulec'h; O. la Manche, Trébeurden. — Princip. vill. : Poulranet, Kerprigent, Kinc-coz, Poulprat, Kerdrein-bras, Cité, Gouleyo, Couvent-Guiomar, Carbon, Pors-an-Ney, le Faou, Dolplat, Trohiliou, Kerbilhoat, Kerservel, Pen-an-Lan, Launay, Kerhamon , Traou-ar-Plac, Voastel, le Hinvés, Croasmin, Roudour, Keramprat, Kerligonan, Kervouric, Kerlaouenan, la Motte, Runes, Kersonn , Keraromp, Kervider, Crech-an-Tharo, Bec-Leguer, Kerugat, ar-Lane, Crec'h-Rivoalan, Minihy, Keradrivin. — Superf. tôt. 1733 hect. , dont les princip. div. sont : ter. lab. 1247; prés et pat. 119; bois 31 ; verg. et jard. 9; landes et incultes 184; sup. des prop. bat. 12; cont. non imp. 129. Const. div. 462; moulins de Coatquis, du Faou, Arn-Born, de Keraromp, à eau. Le bourg de Servel n'est pas, comme le dit Ogée, situé sur le tuer; mais le territoire est limité au sud par le Léguer, ou rivière de Lannion. — Il y a, en outre de l'église, la chapelle Saint-Nicodème. — Géologie : Roches feldspalhiques; au nord-est, schistes modifiés; à l'ouest granite. — On parle le breton.

* Bernard Tanguy (1992) : On ne saurait dire à quelle époque remonte le bourg. Si la dédicace de son église à saint Pierre peut militer en faveur de son ancienneté, ce n'est pas un indice décisif. D'autant qu'il existe, près du hameau du Béguen, face au Yaudet, à l'entrée du Léguer, des lieux-dits Coz-Ilis "la vieille église", Parc-an-Illis "le champ de l'église", Prat-an-Cosquer "pré du vieux village" et Hèles, du vieux-breton hen-les "le vieux château", témoignage d'un habitat ancien. C'est à moins d'un kilomètre au nord, près de Crec'h-Lia, que se trouve aussi le seul site romain répertorié à ce jour sur le territoire de Servel.

Un peu plus au nord, le village du Minihy rappelle un ancien territoire monastique relevant du fief épiscopal des Régaires de Tréguier. Près du village de Kerugat, un lieu-dit Ar Vouster "le monastère" perpétue sans doute le souvenir d'un établissement aujourd'hui disparu.

*********************************

- le 25 avril 1961, Lannion est à nouveau agrandie par annexion définitive des communes limitrophes de Brélévénez, Buhulien, Loguivy et Servel. 

------------

Maires de Servel : 

*****

i

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Eglise saint Pierre et enclos Iliz sant Pêr ha bered
Chapelle des Cinq-Plaies (1544)  
Chapelle saint Nicodème (XIVè; XVè; XVIIIè)

Fontaine (XVIè; XVIIè)

Chapel sant Nidouden (XIVt; XVt; XVIIIt)

Fontaine (XVIè; XVIIè)

Chapelle saint Urien  
Calvaires et croix de chemins Kalvarioù ha kroazioù
Dolmen de Crec'h-Alia  
Château de Villeneuve-Crésolles Kastell Kernevez-Kerzoles
Château de Kerhingant / Kerhengant  
Château de Launay Kastell ar Wern
Phare de Crec'h-Maulvuarn  
Tumulus du Carbon  
Phare de Beg Léguer Tour tan Belleger
Phare de Kerprigent Tour tan Kerbrijant

ii

Presbytère * Presbital

?vendredi ?8 ?juin ?2012 * Gwener 8 Mezheven 2012

Étymologie

* Régis de Saint-Jouan (1990) : 

* Bernard Tanguy (1992) : Selvel, 1330; eccl de Selguel, v. 1330; Selvel, fin XIVe s., 1461; Selguel, Selvel, 1466; Servel, 1543; breton Serwel.

Ce n'est qu'en 1330 que se rencontre la première mention de Servel. Vers la même époque, son église est aussi citée dans un compte des bénéfices du diocèse de Tréguier. La graphie Selguel de ce document, où gu note un son gw, s'accorde avec la forme bretonne actuelle Serwel, qui présente une dissimilation de l en r. Cette forme ancienne pourrait suggérer d'y voir un descendant du bas-latin silvella, diminutif de silva "forêt", comme Cervelle, villages de Luitré et de Poilley (I.-et-V). Si les défrichements ont aujourd'hui considérablement réduit la couverture forestière, celle-ci n'était pas jadis, à en juger par la microtoponymie, négligeable. Sans doute la lande de Servel au nord-ouest du bourg naquit-elle d'un déboisement.

* Éditions Flohic (1998) : 

Personnages connus

Tud Brudet

Mr l'abbé LAGAIN

prêtre missionnaire; décédé curé de Guingamp en 1804

 
Père HUET

élu abbé de Beauport e 1442

 

Armorial * Ardamezeg

       
Famille de Barac'h

seigneurs de Kerzon

Famille de Barac'h

seigneurs de Kerzon

(alias)

       

Communes limitrophes de Servel Parrezioù tro-war-dro Servel
Trébeurden Pleumeur-Bodou Brélévénez Lannion

Bibliographie. Sources : 

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. MARTEVILLE et P. VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée. 1843. 

* Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. vers 1860

* Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

* J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes du Nord. Francisque Guyon, Saint-Brieuc. 1890. Réédition La Tout Gile

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault Editeur. 1978 / Nathan. 1985.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes. Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes d'Armor. Chasse-Marée. Ar Men. 1992.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Côtes d'Armor.  1998.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Éditions Delattre. 2004.

Retour en tête de page