Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro-Dreger

Trégor

  Gwengamp * Guingamp  

pajenn bet digoret e 2002 page ouverte en 2002

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 14/03/2016 13:23:00

Définition : commune de la Bretagne historique, en Bro-Dreger / Trégor; évêché de Tréguier.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes du Nord / Côtes d'Armor; chef-lieu d'arrondissement; sur le Trieux.

Superficie :

Population : environ 5000 habitants vers 1780, en quatre paroisses; 6893 hab. vers 1860; 

Armoiries; blason : "d'argent à une fasce d'azur et un chef de même" (1447). ou "fascé d'azur et d'argent de quatre pièces" (1696)

JC Even : "en arc'hant, e dreustell e glazur hag e c'hab kevliv" (1447), pe "treustellet e glazur hag en arc'hant a beder pezh" (1696)

Paroisses : la basilique est sous le vocable de Notre Dame. (sub invocatione sanctae Mariae)

- paroisse de la Trinité; représentée par Mgr l'évêque de Tréguier en 1780;

- paroisse Notre Dame; représentée par Mr le duc de Penthièvre en 1780; 

- paroisse Sainte-Croix; représentée par Mr l'abbé de Sainte-Croix;

- paroisse Saint-Sauveur; représentée par Mgr l'évêque de Tréguier en 1780; 

Histoire : compte tenu de l'importance de Guingamp dans l'histoire de Bretagne, nous proposons au lecteur une page spécifique, accessible après avoir activé le blason ci-contre qui est un lien >>>

---------------

Maires de Guingamp : LE MAT; ROBEAU; DESJARS; DEPASSE; GUYOMAR; de CARNE; de la CHAPELLE; OLLIVIER; LE CALVEZ; de BOTMILIAU; BUHOT; LE CALVEZ ***

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

La ville Ar gêr
Basilique Notre Dame de Bon Secours Penniliz Itron Varia Gwir Sikour
Église de la Trinité (disparue) Iliz an Drinded (kollet)
Église Saint-Sauveur (disparue) Iliz ar Salver Santel (kollet)
Église Saint-Michel (disparue) Iliz sant Mikael (kollet)
Chapelle de l'abbaye Sainte-Croix Chapel abbati ar Groazh Santel
Chapelle Saint-Léonard Chapel sant Leonard
Chapelle de l'Hopital (1699) Chapel an Ospital
Chapelle des Ursulines (1666) Chapel an Ursulined
Fontaine de la Pompe, dite la Plomée Feunteun ar bom, anavezet : Ar Plomed
Hospice et chapelle Klanvdi ha chapel
Couvent des Ursulines Kouan an Ursulined
Abbaye Sainte-Croix abbati ar Groazh Santel
Le Château ar C'hastell
Château des Salles Kastell ar Salioù
La gare de Guingamp Ti-gar Gwengamp
La caserne de Guingamp Karzarn Gwengamp

i

La Plomée. 15.11.2006. JC Even. Copyright

Étymologie

* Marteville et Varin (1843) : (article à scanner) p 339.

* Sigismond Ropartz (1859) : "Ici, des collines; là, des montagnes; partout, l'horizon élevé comme un rempart autour de la ville, coquettement assise sur les dernières pentes, et baignant ses pieds dans l'eau du Trieux. on dit que des vignes nombreuses mûrissaient autrefois sur ces coteaux, et c'est de là que viendrait le nom de Guin-camp, champ du vin. Aujourd'hui, hélas ! sur bien des points, les ronces et l'ajonc ont remplacé les vignes. Ce n'est point à dire néanmoins que les environs de Guingamp ne soient que friches et landes : l'œil y voit, au contraire, la majeure partie des terres cultivées, et bien cultivées; de beaux vergers, dont le cidre vaut, j'imagine, le vin récolté par nos ancêtres ..."

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "Guemcamp, 1123".

* Bernard Tanguy (1992) : "Wingamp, Guencamp, 1123; Guengamp, 1145; Wengampus, 1151; Wengamp, Guengampus, 1156-1169; Wingamp, 1156-1171; Guengampus, Guingampus, 1235; breton Gwengamp".

Pour n'apparaître dans les documents qu'au XIIe siècle, le nom de Guingamp n'en est pas moins très certainement antérieur au Xe siècle. C'est un homonyme du campus Wincamp, terre mentionnée à Comblessac (I.-et-V), en 830, dans un acte de l'abbaye de Redon, lieu auquel paraît correspondre aujourd'hui un ensemble de parcelles désignées sous le nom de "Domaine du Champ-blanc", traduction française littérale du toponyme.

Formé du vieux-breton win, aujourd'hui gwenn, qui, outre le sens de "blanc" avait celui de "béni, sacré", mais qui pourrait ici, comme en gallois, dénoncer une terre en friche, le toponyme a pour second élément le vieux-breton camp, terme emprunté au latin campus, qui désignait, à l'instar du breton maez, un "champ ouvert", une "champagne", acception du mot "domaine" dans le cas précité. Aussi fantaisistes l'une que l'autre sont les interprétations qui en font le "champ du vin" - même si l'abbaye de Sainte-Croix se vit confirmer en 1190 la possession de quatre arpents de terre arable pour planter de la vigne —, ou la résidence d'un seigneur nommé Guégan ou Guigan (nom issu du vieux-breton Wican).

Guingamp, dont le territoire initial appartenait à la paroisse bretonne primitive de Ploumagoar, aurait pu n'être qu'un simple nom de lieu-dit, comme Guingamp, à Goudelin, voire de parcelle, comme Guengamp, à Guilligomarc'h (Fin.), si le site n'avait été, à l'époque féodale, fortifié et n'était devenu résidence comtale et siège d'une puissante seigneurie. Quand on en découvre, au XIIe siècle, l'existence, son importance est déjà bien réelle.

------------

Notes JCE : 

* Sigismond Ropartz évoque anciennement à Guingamp une confrérie appelée "Frérie blanche". Il ne serait pas impossible que le nom de cette confrérie soit une interprétation de la première syllabe de Guingamp, à savoir Guin- = gwen(n) = blanc ?

Personnes connues Tud brudet
Auvré le Géant, connétable, en 1028  
Robert, duc de Normandie  
le comte Etienne de Penthièvre

 fondateur de l'abbaye de Sainte-Croix

 
Yolande de Bretagne

fille du duc de Bretagne Pierre Mauclerc

 
Jeanne d'Avaugour

(décédée le 28 août 1327 et inhumée aux cordeliers de Guingamp)

mère de Jeanne de Penthièvre, duchesse de Bretagne

 
Guy de Bretagne

décédé le 26 mars 1331, et inhumé aux Cordeliers de Guingamp, près de son épouse Jeanne d'Avaugour.

 
Roland de Coatgoureden

sénéchal de Bretagne pour le compte de Charles de Blois en 1346

Tombeau dans l'église Notre-Dame

 
Charles de Blois

duc de Bretagne

tué à la bataille d'Auray lé 29 septembre 1364 et inhumé aux Cordeliers de Guingamp

 
Pierre Morell

Bourgeois de Guingamp, archidiacre de Tréguier, 1380; évêque de Tréguier le 02 août 1385; décédé le 03 mai 1401.

 
Jeanne de Bretagne-Penthièvre

épouse de Charles de Blois

décédée le 10 septembre 1384 et inhumée aux Cordeliers de Guingamp

 
Jean de Blois-Penthièvre

fils de Charles de Blois et époux de Marguerite de Clisson

décédé le 16 janvier 1404 et inhumé aux Cordeliers de Guingamp

 
Pierre de Bretagne

fils puîné du duc Jean V

reçoit le 12 septembre 1421 en apanage la seigneurie de Guingamp

Il devient à son tour duc de Bretagne, sous le nom de Pierre II, le 17 ou 18 juillet 1450

 
Sébastien de Luxembourg

duc de Penthièvre, pair de France, gouverneur de Bretagne, lieutenant général.

Mort au siège de Saint-Jean-d'Angély le 20 octobre 1569. Inhumé aux Cordeliers de Guingamp.

 
Jean JEGOU, jésuite. 1613 - ?  
François VALENTIN, peintre; 1737 - ?  
Lt. DANIEL

déserteur; a participé au débarquement raté des royalistes à Quiberon, en 1795; capturé, il a été condamné à Vannes le 12 thermidor An IV,  jeudi 30 juillet 1795, à l'âge de 21 ans.

Lt. DANIEL

dizertour; en eus kemeret perzh d'an dilestradeg c'hwitet ar roueelerien e Kiberen, e 1795; bet tapet, eo bet kondaonet e Gwened  an 12 thermidor An IV, Yaou 30 Gouere 1795, oajet a 21 bloaz.

Charles HELLO

procureur général à Rennes et conseiller à la Cour de Cassation

 
Joseph LE NORMAND de KERGRE

capitaine de Frégate; ? *** - 1841

 
Alexandre LE NORMAND de KERGRE

maréchal de camp; ? *** - 1841

 
Yves LE MAT

subdélégué à l'Intendance de Bretagne en 1780

 
Esprit LE MAT

héraut d'armes de France, membre de l'Académie celtique

? *** - Paris, 1834

 
PASTOL

général de brigade, tué au siège de Lutzen

 
RICHARD de PONTBLAS

historien de Bretagne

 
Sigismond-Jean-Pélage ROPARTZ

écrivain breton; historien

Guingamp, 08.03.1823 / Iffendic, 18.04.1878.

 

Vie associative et culturelle Buhez dre ar gevredadoù ha dre ar c'hultur
   

Traditions

seules les pages ouvertes ont des liens actifs

   
   
Tradition vestimentaire Gwiskamanchoù gwechall

i

Les halles

construites sur le style Eiffel, à la fin du XIXè siècle; rasées en 1991

i

i

avec l'aimable autorisation de Mr François Le Magoariec, de Callac, propriétaire de la carte postale

Communes du canton de Guingamp Parrezioù kanton Gwengamp
Coadout Koadou
Grâces Gras-Gwengamp
Guingamp Gwengamp
Mousteru Mousteru
Pabu Pabu
Plouisy Plouisi
Ploumagoar Plouagor
Saint-Agathon Sant Eganton

Communes limitrophes de Guingamp Parrouzioù tro war dro Gwengamp
Plouisy Pabu Saint-Agathon Ploumagoar Grâces

Sources

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; vers 1780. 

* MARTEVILLE et VARIN : continuateurs et correcteurs d'OGEE, 1843.

* Sigismond ROPARTZ : Guingamp. Études pour servir à l'histoire du Tiers-Etat en Bretagne. Saint-Brieuc et Paris. 1859.

* Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. Vers 1860.

- Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

- Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

- Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes . Département des Côtes d'Armor. Eléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

*  Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. 1992

Liens électroniques des sites Internet traitant de Guingamp / Gwengamp :  

* lien communal : 

* Pays de Guingamp : www.paysdeguingamp.com

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Guingamp : composition JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

forum de discussion

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page