Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Kernev

Cornouaille

  Banaleg

Bannalec

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 13/05/2017 18:41:21

Définition : commune de la Bretagne historique, en Cornouaille / Bro-Gernev. Évêché de Quimper.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département du Finistère, arrondissement de Quimper; chef-lieu de canton. 

Superficie : 7751 ha.

Population : 3500 'communiants' vers 1780, y compris la trève de Trebalai; 4377 hab. en 1863; 5235 hab. en 1970; 4914 hab. en 1990.

Blason : concepteur Yves Clerc'h; adoptées par décision du conseil municipal le 5 avril 1979.

"de sinople aux fleurs de genet et au chef d'hermines chargé d'un croissant de lune de gueule" 

* Éditions Flohic : "Les fleurs de genet évoquent le nom de Bannalec, et les armes sur fond d'hermines sont celles de la famille de Quimerc'h".

* M. Froger et M. Pressensé (2001) : "De sinople à un rameau de genêt à trois fleurs épanouies d'or; au chef d'hermine chargé d'un croissant de gueules".

* JC Even : "geotet, e bodig belen en aour, e c'hab en erminig karget gant (e)ur greskenn e gul"

Paroisse : sous le vocable de Notre-Dame-du-Folgoet.

Histoire; Archéologie

Le territoire de l'actuelle Bannalec fait partie de la Civitas des Ossismes. 

Dès 385, suite à la partition territoriale opérée par Maxime, elle fait partie de la partie sud de ce territoire, confiée à une unité maure. Ce territoire constitue l'image première de la Cornouaille, secteur restant aux Gaulois de la cité des Ossismes alors que des Britto-romains sont installés dans le nord de la même cité, entre les Monts d'Arrée et la Mer de Bretagne (= la Manche). 

De ce fait, Bannalec fait partie de l'évêché de Quimper.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église Notre Dame du Folgoet Iliz Itron Varia ar Folgoad
Menhir de Trémeur Peulven Tremeur
Motte féodale Moudenn Krenn-Amzer 
Chapelle Saint Mathieu Chapel Sant Vaze
Quimerc'h Kimerc'h
Manoir de Ménec Maner Meneg
Chapelle sainte Triphine Chapel Santez Trifina
Manoir du Quilio Maner Kilioù
Chapelle de la Véronique Chapel Veronika
Chapelle Saint Cado Chapel Sant Kadoù
Fontaine Sainte Anne Feunteun Santez Anna
Chapelle Saint Jacques Chapel Sant Jakez
Chapelle Notre-Dame des Neiges Chapel Itron Varia an Nerc'h
Chapelle de Locmarzin Chapel Lokmarzhin

Étymologie

* Marteville et Varin (1843) : "Bannalec semble être une altération du nom primitif, qui aurait été Balanec (bourg des genets). Cette ancienne paroisse a gardé sa trève Trébalay".

* Bernard Tanguy (1990) : Plebs Banadluc, vers 1050; Banadlec, 1220; Banazlec, 1257, et vers 1330; Banazleuc, 1368; Banazlec, Baznalec, 1398; Banazlec, 1536; en breton : Banleg

Le nom est un dérivé de ploe + banal- = genet : l'entité territoriale qui est remarquable par le fait fait qu'elle est en grande partie couverte de genet ( = genêtière)

* Éditions Flohic (1998) : "du breton balan, genet. Bannalec signifiant genêtière".

- "Une charte du cartulaire de l'abbaye Sainte-Croix de Quimperlé, datée de 1030, mentionne pour la première fois Bannalec sous la forme Banadluc".

* Hervé Abalain (2000) : "Banadluc en 1030, "la genêtière", de banal, genêt".

Personnes connues Tud brudet

Jean BOURHIS

1888-1916

Aviateur; pilote de chasse; vainqueur de plusieurs combats aériens contre les Allemands en 1914 et 1915; lui même abattu le 14 mars 1916, dans les environs de Verdun.

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Bannalec Parrezioù kanton Banaleg
Bannalec Banaleg
Melgven   Mêlwenn
Le Trévoux   An Treoù-Kerne

Sources; Bibliographie :

- OGEE : Dictionnaire de Bretagne; vers 1780;

- MARTEVILLE et VARIN, 1843.

- M.N BOUILLET : Dictionnaire universel d'histoire et de géographie. 1863.

- Adolphe JOANNE : Département du Finistère. 1878.

- Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

- Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses du Finistère. 1990

- Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Finistère. 1998.

- Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

- Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes du Finistère. Éditions Froger SA. 2001

Liens électroniques des sites Internet traitant de Bannalec / Banaleg :  

- site officiel municipal :

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Bannalec : composition JC Even sur logiciel Genhéral5.

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Information sur blocage de compte sur Wikipédia

L'information des recherches et découvertes archéologique concernant Saint-Symphorien et Bréssillien, de Paule, permettant d'étayer sérieusement la revendication de Brocéliande historique a été systématiquement rendue impossible sur la page de Wikipedia consacrée à Brocéliande, par des experts en lutinologie, fées et korrigans  . Toute information systématiquement effacée; compte bloqué.

Compte tenu de cela, il est conseillé au lecteur de se reporter aussi à la page

Brocéliande historique.

Jean-Claude EVEN / Marikavel.org

Retour en tête de page