Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anvioù lec'hioù

Noms de personnes * Anvioù tud

Breizh

Bretagne

Bro-Roazhon

Pays de Rennes

Eskopti-Roazhon

Evêché de Rennes

 

Bourg-des-Comptes

* Gwikomm

 

pajenn bet digoret ar 01.03.2007 page ouverte le 01.03.2007     * forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 13/06/2021 20:50:55

Définition : commune de la Bretagne historique, dans l'évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine; arrondissement de Redon; canton de Guichen; sur la Vilaine.

Superficie : 2200 ha.

Population : 1100 'communiants' vers 1780; 1756 hab. en 1881; 1071 hab. en 1968; 1463 hab. en 1982; 2007 hab. en 1999; 

Armoiries; blason

* Daniel Delattre : "d'azur à un agneau d'argent portant une croix du même, au chef d'or chargé d'un cœur de gueules percé d'une flèche du même"

* Froger et Pressensé (2008) : "d'azur à un agneau pascal d'argent; au chef d'or chargé d'un cœur de gueules percé d'une flèche d'argent posée en bande" (repris du brevet d'Hozier du recteur du Bourg-des-Comptes en 1697)

———

* JC Even : "en glazur, e oan fask en arc'hant; e gab en aour karget gant ur c'halon en gwad treuzet gant ur saezh en arc'hant sourinet"

Paroisse : église sous le vocable de la Vierge ( = Notre-Dame)

Histoire :

* Ogée (1780) : Bourg-des-Connptes; sur une hauteur, à 5 lieues au S. de Rennes, son évêché, sa subdélégation et son ressort. Il s`y tient un marché tous les jeudis. On compte en cette paroisse 1100 eonnnuniants. La eure est présentée par l'abbé de Saint-Jacques de Montfort, et desservie par un chanoine régulier de cette abbaye. Il s'y exerce une haute-justice qui relève de Poligné.

L'an 1224, Josselin de Montauhan, évêque de Rennes, donna à Robert de Saint-Gonlay, abbé de Saint-Jacques de Montfort, l'eglise de Bourg-des-Comptes. La terre et seigneurie du Bochet, située en cette paroisse, appartenait, en 1300, à Bertrand de Lescouet, sieur du Bochet. En 1550, Auffray de Lescouet, sieur du Bochet, et premier président de la Chambre des comptes de Bretagne, descendant du précédent, eut une fille nommée Jeanne, qui fut dame d'honneur de la reine et qui épousa Charles de Bruges, sieur de Herry, en Lorraine. En 1610, la seigneurie du Bochet fut érigée en vicomté en faveur de Pierre de Lescouet, chevalier, seigneur du Bchet. Cette terre a haute, moyenne et basse-justice et appartient à Mme de la Roche. La maison noble de la Reauté appartenait, en 1410, à Georges d`Audibon, sieur de la Réauté.

Ce territoire, baigné à l'ouest par la rivière de Vilaine, au nord par celle de Creven, au sud par celle de Bruc ou de Semnon, est fertile et abondant en grains de toutes espèces. en foin et en fruits dont on fait du cidre. Les landes y sont rares.

A peu de distance du bourg est un monticule de terre d'environ 40 à 50 pieds de hauteur, qui se termine en forme de cône. Il paraît avoir été fait à dessein; mais on n`a pu savoir à quel usage il servait.

* Marteville et Varin (1843) : BOURG-DES-COMPTES (sous l'invocatíon de la Vierge; fête patronale le 15 août), commune formée de l'anc. par. de ce nom, anjourd'hui succursale; chef-lieu de perception. — Limit. : N. Laillé; E. Poligné; S. Poligné, Pléchatel; O. Saint-Senoux, Guichen. — Princip. vill. : la Réauté, la Rivière-Chéreil, la Crècherie, la Revertière, la Préguérinais, la Grée, la Chaussée, Bout-de-Samnon, le Rochet, la Courbe. — Superf. tot. 2340 hect. 51 a., dont les princip. divis. son : ter. lab. 1144; prés et pât. 288; bois 148; verg. et jard. 36; landes et incultes 598; étangs 5; sup. des prop. bât. 15; cont. non imp. 108. Const. div. 478; moulins 7 (de la Bouexière, de la Chalouzais, Grand-Moulin, Petit-Moulin, de la Molière, du Gué-Lieu, à eau; de l'Agouillère, à vent).

Bourg-des-Comptes était autrefois un prieuré-cure à présentation de l'abbé de Montfort, valant 700 livres. — L'origine de son nom est très-incertaine. On trouve seulement dans un titre de 857 : plebs quœ vocatur Comps, in page redonico. Dans un autre, de 1240 : Burgus de Cons. — Ce bourg est sur une hauteur qui domine le cours de la Vilaine; presque tout le territoire est des plus accidentés et couvert de charmantes maisons de campagne. La plus remarquable d'entre elles est la belle propriété du Bochet, actuellement à la famille Saint-Marc. Ce château, du style de Louis XIV, a de splendides jardins qui ont été dessinés par Le Notre. — Lors de la lutte entre les Jésuites et le Parlement de Bretagne, lutte qui devint si vive que, le 22 mai 1765, tous les conseillers, moins douze, donnèrent leur demission, M. de la Chalotais, procureur-général, qui fut arrèté le 9 octobre de cette même année, fut accusé auprès du roi d'avoir tenu, au château du Bochet, en septembre 1764, un conciliabule ayant pour but de concerter des oppositions au service de Sa Majesté. Dans son quatrième mémoire (Londres, 1787, in-8°), le célèbre procureur-général repoussa cette inculpation, et expliqua sa présence au Bochet à l'époque dont il s'agit. — La vieille église tombe en ruines. On construit en ce moment, pour la remplacer, par souscriptions particulières, en tête desquelles la famille Saint-Marc figure pour une somme considérable, et par main-d'œuvre commune, une charmante église dans le style gothique. — Ogée se trompe à l'égard des landes, ainsi qu'on peut le voir par le relevé cadastral. — ll y a deux foires : l'une dite de la Saint-Jean, le 25 juin; l'autre dite de la Saint-Denis, le 9 octobre; le lendemain si ces jours sont fériés. — Géologie : schiste argileux; quartzite et schiste. — On parle le français.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
 Église Notre-Dame

reconstruite en 1851 par la famille Brossais-Saint-Marc

Iliz Itron Varia
Chapelle Notre-Dame-de-la-Croix Chapel Itron Varia ar Groaz
Maison forte de la Réauté (XVè et XVIè)  
Château du Boschet (XVIIè - XVIIIè)  
Manoir des Provostières  
Manoir de la Rivière-Chereil (XVIè, XVIIè)  
Manoir de la Gouverdière  
Manoir du Hamonay (XVIIIè)  
Menhir du Grand Tua  

Photographie issue de Wikipédia

Étymologie

* Marteville et Varin (1843) : "L'origine de son nom est très-incertaine. On trouve seulement dans un titre de 857 : plebs quae vocatur Comps, in pago redonico. dans un autre, de 1240 : Burgus de Cons".

* Dauzat & Rostaing (1963-1978) : mot obscur.

* J-Y Le Moing (1990) : "Coms 866- CO, Burgus Comitis".

* Erwan Vallerie (1995) : "Plebe que vocatur Coms, 866; Plebs Cons, 871; de Coons, 1224; Bourg-de-Comps, 1624; Bourdecomps, 1731"

* Éditions Flohic (2000) : "du latin 'burgus', bourg, lieu fortifié, et peut-être de la déformation du mot 'combe', lui-même rattaché au breton komb, 'vallon' "

* Hervé Abalain (2000) : " Gwikomm (Plebs Cons en 871, Burgus de Cons en 1240, et Bourg de Comps en 1624; entre temps, Burgum Comitum - " bourg des comtes " - est apparu (1449), mais cette trace de l'Ancien régime ! disparut à la Révolution qui entérina l'orthographe actuelle. Il s'agit, en fait, de l'évolution du gaulois latinisé cumba > combs > cons : cumbis, «aux vallées» : «la paroisse aux vallées», qui reflète bien l'aspect accidenté du territoire. Le mot Bourg a été ajouté postérieurement car la première indication dit " plebs quae vocatur Cons ". Cette appellation, jugée inconvenante et prêtant à plaisanterie douteuse - un clerc n'avait-il pas livré un calembour déplacé au M.A. en glosant Burgus Vulvarum - a finalement été rendue par Bourg-des-Comptes sans qu'il faille y chercher une quelconque référence au fisc; voir E.V.).

* Daniel Delattre (2004) : "Comps au IXè".

* Wikipédia (2019) : Le nom de la localité est attesté sous les formes Coms en 866, Cons en 871, Bourg de Combs en 1570, Bourg de Coms en 1671.

Bourg des Comptes : le nom est écrit Coms ou Cons au ixe  siècle, provenant probablement du gaulois latinisé cumba, signifiant "combe, vallée encaissée". Le nom est transcrit Cons jusqu'au xiiie  siècle, devient Bourg de Coms vers 1671, et est par confusion latinisé en Burgus Comitum, parce que le mot cons est assimilé au vieux-français cons, issu du latin coms, qui signifie comte; Burgus Comitum est à l'époque moderne francisé en Bourg des Comtes. Durant la Révolution, le zèle des Révolutionnaires, désireux de supprimer toutes les traces de la noblesse, transforma le nom en Bourg des Comptes, la commune portant même un temps le nom de Bourg-la-Montagne.

Personnes connues Tud brudet
Bertrand de Lescouët

seigneur du Bochet

 
Auffray de Lescouët

seigneur du Bochet

Premier président de la Chambre des Comptes de Bretagne

 
Pierre de Lescouët

chevalier, seigneur, et vicomte du Bochet

 
Georges d'Aubidon

seigneur de la Réauté

 
Mr de la Chalotais  

 

Armorial * Ardamezeg

       

Audibon

   

Magon

   
seigneurs des Fossés, de Bodéan, de la Réauté, en Bourg-des-Comptes; de le Jousselinère, e Tréboeuf

Blasonnement non renseigné

Keloù ebet diwar an ardamezioù

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    originaire d'Espagne

seigneur de la Lande; de la Fontaine-Roux; de la Villebague, à l'île de France; de Tregueurye; de la Belinaye; de Coëtizac; du Bosq; marquis le le Gervaisais en 1765; vicomte du Faou; seigneur de la Chipaudière, en Paramé; de la Villepoulet; de la Vieuville; de Saint-Hélier de la Bréhaudais et de la Ville aux Oiseaux, en Saint-Jouan-des Guérets; baron de Médine; seigneur du Clos-Doré; de Terlaye; de la Balue; du Boisgarin, en Spézet; du Plessis-Bertrand, en Saint-Coulomb; de la Ville-Huchet et de la Giclais en Saint-Servan; vicomte du Boschet, en Bourg des Comptes; vicomte d'Appigné, en le Rheu; seigneur de Montmartin, en Pleurtuit.

"d'azur au chevron d'or, accompagné en chef de deux étoiles de même, et en pointe d'un lion aussi d'or, couronné d'argent"

"en glazur, e gebrenn en aour, eiliet ouzh kab gant div steredenn ivez en aour, hag ouzh beg gant ul leon ivez en aour, kurunet en arc'hant"

(PPC)

   

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

 

Communes du canton de Guichen Kumunioù kanton Gichen
Baulon   *Beloen
Bourg des Comptes   *Gwikomm
Goven   *Goven
Guichen / Gischen  

*Gwisken

Guignen   *Gwinien
Laillé   *Lalieg
Lassy   *Lazig
Saint Senoux   *Sant-Senour

Communes limitrophes de Bourg-des-Comptes  
Laillé Poligné Pléchâtel Saint-Senoux Guichen    

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN, vérificateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Albert DAUZAT & Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Larousse, 1963; Guénégaud, 1978.

* Dictionnaire MEYRAT : Dictionnaire national des communes de France. (année 1968). Editions Albin-Michel Paris. 1970

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990

* Erwan VALLERIE : Diazezoù studi istorel an anvioù-parrez * Corpus * Traité de toponymie historique de la Bretagne. An Here. 1995

* Edition FLOHIC : Le Patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. 2000

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Les universels Gisserot. 2000

* Daniel DELATTRE : L'Ille-et-Vilaine; les 352 communes. Editions Delattre. 2004

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et d'Ille-et-Vilaine. 2008

* Pol POTIER de COURCY : Nobiliaire et armorial de Bretagne. 1890. Editions des Régionalismes. 2011 / 2015

* Jean-Paul FERNON : Dictionnaire d'héraldique. Les Editions Héligoland. Pont-Authou. 2011-2012

* AL LIAMM : Nouveau Dictionnaire Breton / Français; Français / Breton. 2014

* Bernard RIO : Le livre des saints bretons. Editions Ouest-France. 2016

* WIKIPEDIA. 2019

Liens électroniques des autres sites traitant de Bourg-des-Comptes / *Gwikomm :

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés par J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page

²