Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Anoioù lec'hioù * Noms de lieux

Anaoioù tud * Noms de personnes

Breizh

Bretagne

pas de blason

skoed ebet

Bro Roazhon

Pays de Rennes

  Poligné

Polinyae

*Polinieg

 

pajenn bet digoret ar 17.06.2016 page ouverte le 17.06.2016

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 02/07/2016 09:42:36

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Rennes / Bro Roazhon; évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine, arrondissement de Redon; canton de Bain de Bretagne; sur le Semnon

Superficie : 924 ha.

Population : 1376 hab. en 1881; 456 hab. en 1968; 492 hab. en 1982; 760 hab. en 1999; 911 hab. en 2003;1117 hab. en 2009;

Blason : (en attente / en o c'hortoz)

 

Paroisse : l'église est sous le vocable de saint Donatien et saint Rogatien.

Histoire :

* Ogée : Poligné; sur une hauteur, et sur la route de Rennes à Nantes; à 5 lieues 1/2 au S. de Rennes, son évêché, sa subdélégation et son ressort. On y compte 1200 communiants. La cure est à l'alternative. Au mois de juillet 1304, Robert Raguenel, chevalier, seigneur de Châtel-Ogé, donna les dîmes qu'il possédait dans la paroisse de Poligné, au chapelain de Notre-Dame du Pilier, qu'il venait de fonder dans l'église cathédrale de Rennes. A un demi-quart de lieue au sud du bourg de Poligné est une colline appelée le Tertre-Gris, au bord de la rivière de Semnon. Quelques naturalistes prétendent qu'il y eut jadis un volcan dans cet endroit; mais, selon toutes les apparences, ils se trompent, puisque aucun historien n'en a fait mention. On trouve sur cette colline des pierres noires qui peuvent servir de crayon, et d'autres pierres de couleur de chair, les unes molles et les autres dures, qui ressemblent assez au tripoli. Celles qui sont dures rendent un son égal à celui que rend la tuile bien cuite. Les naturalistes qui ont examiné ces différentes pierres dans l'endroit ont cru y reconnaître l'organisation végétale, et ont décidé que cette matière provenait d'une grande quantité d'arbres engloutis en cet endroit. Quoi qu'il en soit, ces pierres sont mêlées à une terre dans laquelle il se trouve du soufre, dont elle a la couleur, et des rochers parmi lesquels sont des grès feuilletés comme de l'ardoise fausse. La colline du Tertre peut avoir 460 toises de longueur, sur 260 pieds de hauteur, depuis son sommet jusqu'au bas de la petite prairie dans laquelle est le lit de la rivière. — Poligné, baronie, haute, moyenne et basse-justice, à M. de la Bourdonnaye de Mont-Luc; la jurisdiction du Sel-des-Monts, à N.... Les maisons nobles sont : le Chêne-Blanc, à M. de Corsin; Chante-Loup, à M. de la Griguonnais; Coutance, à M. Dubois, médecin; la Marche, à M. Dubois-Hamon. Des vallons, des coteaux, des terres bien cultivées et fertiles, voilà ce que ce territoire présente à la vue.

* Marteville et Varin (1843) : POLIGNÉ (sous l'invocation de saint Donatien et de saint Rogatien); commune formée de l'anc. par. de ce nom; aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Laillé, Chanteloup; E. Chanteloup, Pancé; S. Pléchâtel; O. Flécha tel, Bourg-dés Comptes. — Princip. vill. : le Bourg-de-Creven, la Norminais, la Renaudais, le Grand et Petit Feuil, la Guc'rivais, Roudun, la Viollais, la Courais, la Griffais, Moiitru, ISeauchènc. — Maisons principales: du Bois-Glaume, la Cochetière. — Superf. tôt. 1757 hect., dont les princip. div. sont: ter. lab. 997; prés et pat. 212; bois 72; verg. et jard. 22; landes et incultes 378; sup. des prop. bât. 10; cont. non imp. 62. Const. div. 372; moulins 5 (de Roudun, à eau; de la Hargouillère, du Tertre-Gris, à vent.) — Télégraphe près de ce dernier. Le bourg de Poligné est situé sur la route de Rennes à Nantes, qui traverse cette commune du nord au sud. Mais le relai de poste, qu'on appelle habituellement relai de Poligné, est à Roudun, village plus au sud que Poligné, et situé au pied de la fameuse colline dite le Tertre-Gris, sur la petite rivière de Saumon, qui fait en cet endroit mouvoir un moulin à tau. — Depuis 1836, la section de Creven a été érigée en succursale, dont l'ancienne chapelle de ce nom est devenue l'église. C'est une construction oblongue, rectangulaire, et qui semble remonter à une époque reculée. Une porte latérale, surmontée d'un œil-de-bœuf, porte la date de 1711, mais elle est évidemment de beaucoup postérieure à tout le reste de l'édifice. La porte principale est à l'ouest; elle est de forme ogivale, sans aucune décoration; une petite niche cintrée; et fouillée dans le mur la surmonte; un porche en bois, supporté par deux colonnes en pierres, la précède. Quant a l'église de Poligné, elle est de 1660. Elle est régulièrement bâtie, mais n'offre rien de remarquable. — Le château du Bois-Glaume a une chapelle en bon état, où l'on célèbre la messe aux processions de saint Marc et des Rogations. Ce château, entouré de beaux bois, est cité dans le pays pour une charmille qui, dit-on, mérite d'être vue. — LeTertre-Gris, dont nous avons parlé plus haut, est un très-remarquable gisement d'ampélites, qui s'y présentent sous une infinité de formes. Les unes semblent des scories et les autres offrent une masse compacte, tantôt grise, tantôt rosée, la plupart du temps d'un beau noir. On les exploite les unes comme tripoli, les autres comme pierres noires pour les charpentiers. Quant à un volcan, il n'y en a jamais eu en cet endroit, et tout au plus doit-on comparer ce qu'on remarque à Poligné avec ce qui se produit, sur une beaucoup plus grande échelle, dans les houillères embrasées. Ces ampélites reposent, du reste, sur un schiste ardoisé très pyriteux et qui contient ça et là de petites veines de gypse anhydre. — Géologie : le sol repose en général sur le quartzite. — On parle le français.

* Éditions Flohic (2000) : "Son histoire est liée à celle de Crévin dont elle n'est séparée que depuis 1838 en tant que paroisse et 1899-1890 en tant que commune"

* Site communal : 

----------

Observation JC Even : 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Donatien et saint Rogatien Iliz
Château de Bois-Glaume (XVIIIè); chapelle (1747)  
Manoir du Roudun

Relais de Poste (XVIIè-XVIIIè)

 
Manoir de la Basse Griffais  
Moulin de Roudun (XVIIè-XIXè)  
Pont de Roudun (1729)  

-

Carte postale / Kartenn-bost. 1014

14 février 2012

auteur de la photo : chisloup, pour Panoramio

Étymologie

* Dauzat et Rostaing (1963-1978) : (sous Poliénas) d'un nom d'homme latin Pollinius et suffixe -acum; d'un  nom d'homme Paulinius > Pauliniaco ...)

* J.-Y. Le Moing (1990) : "Poliniaci, 1089; Polineio, 1189"

* Erwan Vallerie (1995) : "Poliniaco, 1089"

* Éditions Flohic (2000) : "de l'anthroponyme latin Pollénius ou Paulinus"

"La première allusion à Poligné date de la signature du concile de Routs en 461". "La première mention nominative de la paroisse remonte à 1394"

*************

* Site municipal : 

Personnages connus Tud brudet
Guillaume de Rodun, seigneur de Rodun (1442)  
Pierre de la Serpaudaye, seigneur de Rodun (1513)  
Famille de Cailluns, seigneurs de Rodun (XVIIè)  
Famille Chéreil  
Famille Drouet-Chéreil  
Famille de Châteaugiron

 

 
Famille de Malestroit

 
Famille de Rieux

 
Famille de Laval

 

 
Famille de Raguenel

 
Famille Drouet  
Famille de la Bourdonnaye-Montluc  
Famille Picot  
Julien Drouet-de-Châtaubriant  
Desclos de la Fonchais  
Jean Lecompte

soldat au 2è régiment d'infanterie. Fusillé pour l'exemple la 30 novembre 1914 à Sainte-Catherine, Pas de Calais pour "abandon de poste par mutilation volontaire"

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

-

Communes du canton de Bain de Bretagne Parrezioù kanton *Baen-Veur
Bain de Bretagne *Baen-Veur
Crevin  
Ercé en Lamée / Erczaé *Ergae-Mez /  *Herzieg-Mez
Messac *Mezeg
La Noë-Blanche / La Nóe-Blaunch *Ar Woezh-Wenn
Pancé / Panczaé *Pantieg
Pléchâtel / Ploechastèu *Plegastell
Poligné / Polinyae *Polinieg
Teillay / Teilhaè

*Tilied

Communes limitrophes de Poligné / Polinyae Parrezioù tro war dro *Polinieg
Bourg-des-Comptes Crévin Pancé Pléchâtel

Sources; Bibliographie :

* Ogée : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* A. Marteville et P. Varin, continuateurs et correcteurs d'Ogée, 1843.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 1978.

* Éditions Albin-Michel : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop-Breizh. 1990.

* Erwan VALLERIE : Traité de toponymie historique de la Bretagne. (3 volumes). Éditions An Here. 1995.

* Éditions Flohic : Le patrimoine des communes d'Ille et Vilaine. 2000.

* J.L RAMEL et A.J. RAUDE : Liste des communes du département de L'Ille et Vilaine. Rolaey dez comunn deu departamant deu l'Ill e Vilaeyn. Roll komuniou an departamant Il-ha-Gwilen.  Maezoe-Heveziken. 2003.

* Daniel DELATTRE : L'Ille et Vilaine. Les 352 communes. Éditions Delattre. 2004.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et Ille et Vilaine. 2008.

* Ofis Publik ar Brezhoneg / Office Public de la langue bretonne : Roll kumunioù Breizh / Liste des communes de Bretagne. 2011.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Poligné / Polinyae / Polinieg :

* lien communal : http://www.poligne.fr/

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Poligné : composition JC Even sur logiciel Genhéral5 (en attente)

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page