Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anvioù lec'hioù

Noms de personnes * Anvioù tud

Breizh

Bretagne

Bro hag Eskopti Naoned

Pays-évêché de Nantes

  Sainte-Luce-sur-Loire

*Santez-Lusenn

 

pajenn bet digoret ar 06.01.2019 page ouverte le 06.01.2019     * forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 23/02/2021 20:19:11

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays-évêché de Nantes.

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite "Pays de la Loire"; département de Loire Atlantique; arrondissement de Nantes; canton de Carquefou; sur la Loire, et les ruisseaux de l'Aubinière et de Guette-Loup.

Superficie : 1145 ha.

Population : 800 'communiants' vers 1780; 908 hab. en 1800; 1133 hab. en 1881; 1961 hab. en 1954; 3420 hab. en 1968; 8399 hab. en 1982; 11500 hab. en 1990; 11907 hab. en 2010

Armoiries; blason

* Froger & Pressensé : "d'azur à l'épée d'argent garnie d'or, chargée d'une clef de même, croisées en sautoir, à la bordure d'hermine"

Concepteurs : MMrs Talhouet & M. Pressensé. D.M. du 28 avril 1976.

Le blason du Chapitre épiscopal de Nantes est borduré de Bretagne.

La devise est celle de la famille Frémond de la Merveilière (Chassays)

* J.C Even : "en glazur e c'hleze en arc'hant krogennek en aour, karget gant un alc'hwez,  ivez en aour, lammellet; e vevenn en erminoù"

Paroisse : église sous le vocable de sainte Luce

Histoire :

* Ogée (1780) : Sainte-Luce; à 1 lieue 1/2 à l' E.-N.-E. de Nantes, son évêché, sa subdélégation et son ressort, et à 22 lieues de Rennes. On y compte 800 communiants. La cure est présentée par le chapitre de l`église cathédrale. Ce territoire, borné au sud par la rivière de Loire, offre à la vue un pays riche, de belles prairies, des terres abondantes en grains, des vignes et des landes qui méritent d'autant mieux les soins du cultivateur, qu`à l'avantage d'être aux portes de Nantes, elles joignent la fertilité du sol. ll faut convenir que les hommes savent bien peu apprécier les dons de la nature : nous allons chercher la fortune au loin, tandis qu'elle est à notre porte. Ce lieu s'appelait autrefois Chefsaíl ou Chefseil, parce que le ruisseau le Feíl y prend sa source. Fortunat y place la belle maison de l`évêque de Nantes, saint Felix,  et l'appelle Cariacum, nom latin qu'on a traduit par celui de Chassais, que porte actuellement cette maison, toujours dépendante de l'évêché de Nantes. C'est saint Felix qui l'a fait bâtir en 550. Un de ses successeurs y unit trente-sept livres de rente, par acte du mois de septembre 1291. Amauri d'Acigne fit creuser, en 1461, les fossés qui sont autour de ce château, et y fit construire quelques fortifications. En 1500, on remarquait dans le même territoire les maisons nobles suivantes : la Belle~Rivière, à Jean de la Rivière; la Minière, à Pierre Gilles et à Jean Pineau; et la Haye, à Guillaume de Montigné : c`était alors une métairie; c'est aujourd'hui une belle maison environnée de bois de haute-
futaie et taillis.

* Marteville et Varin (1843) : SAINTE-LUCE (sous l'invocation de sainte Luce); commune formée de l'anc. par. de ce nom: aujourd'hui succursale. - ( V. le Supplément, pour les documents cadastraux.). L'église de cette paroisse est dans le style ogival; mais nous ne savons pas au juste de quelle époque. --- Nous ne pourrions non plus dire quelque chose de certain sur l'origine attribuée par Oge au château de Chassay. Il appartient aujourd'hui à Mme la comtesse de Bendy; c'est un château en très-bon état, dans lequel les parties modernes sont dominantes. Il en est de même du château de la Haye; il appartient à M. Guimann, négociant, et possède une chapelle antique, ornée de beaux vitraux. --- Il y a environ soixante-dix-ans, l'on trouva, près des murs du parc de Chassay, un des ornements de l'époque druidique, qu'on a comparés, pour la forme, à nos hausse-cols modernes. La Monnaie de Nantes l'acheta 1,500 fr. --- Le territoire de Sainte-Luce fournit en abondance des légumes, du fruit, des asperges renommées, et du beurre, qui est, pour Nantes, ce que le beurre de la Prévalaye est pour Rennes. Les jolies maisons de campagne y abondent; on cite, parmi celles-ci : le Grand-Plessix, le Petit-Plessix, Belle-Rivière, Belle-Vue, la Gironnière, la Mignonnerie. --- Le sire des Lescouet, chambellan sommelier de la duchesse Anne, avait deux maisons à Sainte-Luce, la Nobilière et le Périer qui avaient été anoblies à cause de ses bons services. Il a été enterré dans l'église de Sainte-Luce, près d'une petite chapelle, dite chapelle du Périer. --- Les landes dont parle notre auteur ont entièrement disparu; on peut dire aujourd'hui que cette commine n'est plus qu'un vaste jardin. --- Il y a foire le lendemain du jour de la Saint-Jean; --- Géologie : Le micaschiste domine; prairies d'alluvion. La carrière de Guetteloup produit des échantillons de fer arsenical et de fer oxidé épigène primitif. --- On parle le français. 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

La ville Ar gêr
Église sainte Lucie (XIXè) Iliz
Manoir de Belle-Rivière (XIVè-1660)  
Château de Chassay (XVè-XVI-XVIIIè)  
Château du Perrier (XVIIIè)  
Manoir de Bellevue  
Château du Linot (1852)  
Orangerie (1862-1871)  
Château du Grand-Plessis (XIXè)  
Château du Petit-Plessis (XIXè)  

Étymologie

* Erwan Vallerie (1995) : Sancta Lucia, XVè

* Editions Flohic : Nom tiré de celui de la sainte patronne.

* Daniel Delattre(2013) : "d'abord appelé Chefseil le village prend le nom actuel au XIè siècle"

Personnes connues Tud brudet
   

Armorial * Ardamezeg

     
Aoustin Badereau de l'Isle      
seigneurs de la Potevinière, en Sainte-Luce; de la Courbure, de Rosinville

"d'azur à l'épée d'argent en pal accompagnée de trois étoiles d'or, 1 en chef 2 en fasce, et d'un croissant de même en pointe"

"en glazur e c'hleze peuliet heuliet gant teir steredenn en arc'hant, 1 ouzh kab, div ouzh lezioù, hag ur greskenn ouzh beg"

Débouté / dizarbennet e 1668, ressort de Guérande

(PPC)

 

 

 

seigneurs de la Saminière, en Sainte-Luce; de la Caffinière, en Remouillé; du Buttay en Saint-Mars-de-Coutais; de Soulans

"de gueules à deux épées en sautoir la pointe en haut, accompagnées en chef et en flancs de trois étoiles et en pointe d'un croissant, le tout d'argent"

"en gwad, e zaou c'hleze lammellet begoù ouzh kab, heuliet ouzh kab hag ouzh lezioù gant teir steredenn hag ouzh beg gant ur greskenn, an holl en sabel"

Trois conseillers auditeurs des comptes depuis 1724. Famille transplantée dans l'Auxerrois

(PPC)

 
seigneurs de la Cormeraye, en la Chapelle-sur-Erdre; du Pineau, de la Barre-Sauvage, des Pezeries, en Château-Thébault; de la Verrerie; de la Gironnière, en Sainte-Luce; de la Nicollière, la Noë-Talbot, en Vertou; de la Ferté, en Vallet; de la Gravelle, en Monnières; de Fiefrosti, la Bretonnière, en Sautron; la Marilière; Souchais; Molière; du Dreneuc, en Bains.

"de gueules à dix billettes d'or, 4, 3, 2, 1"

"en gwad e zek kanochenn en aour, 4, 3, 2, 1"

1488, 1489, 1668, 1685

(PPC)

 

     

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
Jumelage avec Herzogenaurach (Allemagne)

Santez Lusenn a zo gevelet gant Herzogenaurach (Bro-Alamagn)

Communes du canton de Carquefou Kumunioù kanton *Kerc'hfaou
Carquefou *Kerc'hfaou
Mauves-sur-Loire *Malvid
Sainte-Luce-sur-Loire *Santez-Lusenn
Thouaré-sur-Loire *Tarvieg

Communes limitrophes de Sainte-Luce-sur-Loire

Parrezioù tro war dro *Santez-Lusenn-al-Liger

Carquefou / *Kerc'hfaou Thouaré-sur-Loire / *Tarvieg la Loire Nantes/ *Naoned

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN, vérificateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* POL POTIER de COURCY : Nobiliaire et Armorial de Bretagne. Tome IV. Éditions 2015

* Adolphe JOANNE : Géographie du département de Loire-Inférieure. Librairie Hachette et Cie. 1884

* Dictionnaire MEYRAT : Dictionnaire national des communes de France. (année 1968). Editions Albin-Michel Paris. 1970

* Erwan VALLERIE : Diazezoù studi istorel an anvioù-parrez * Corpus * Traité de toponymie historique de la Bretagne. An Here. 1995

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes de Loire-Atlantique. 1996

* Editions FLOHIC : Le Patrimoine des communes de Loire-Atlantique. 1999

* Pol POTIER de COURCY : Nobiliaire et armorial de Bretagne. Tomes III, IV. Editions des Régionalismes. 2011 / 2015

* Daniel DELATTRE : La Loire-Atlantique. Les 221 communes. 2013

* AL LIAMM : Nouveau Dictionnaire Breton / Français; Français / Breton. 2014

Liens électroniques des sites Internet traitant de Sainte-Luce-sur-Loire / *Santez-Lusenn :

* lien communal : https://www.sainte-luce-loire.com/

* Wikipédia Brezhonek : https://br.wikipedia.org/wiki/Santez-Lusenn

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés pat J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page. En dro d'ar penn ar bajenn