Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Gernev

Cornouaille

Bro Boc'her

Poher

  Lokarn

Locarn

 

Pajenn bet digoret e 2003 Page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière mise à jour 28/08/2016 17:14:46

Définition : commune de la Bretagne historique, en Haute-Cornouaille / Kernev Uhel, en Poher / Bro-Boher; Évêché de Quimper.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Guingamp; canton de Maël-Carhaix, sur le Kersault et l'Hyère.

Superficie : 3181 ha.

Population : 1588 hab. en 1878; 1614 hab. en 1886; 533 hab. en 1990; 

-

27.08.2008

Paroisse : église sous le patronage de saint Hernin.

Armoiries; blason

- Régis de Saint-Jouan : "burelé d'argent et de gueules" (de douze pièces)

- Éditions Flohic : "Ce sont les armes de la famille de Quélen, d'après un sceau de Jean de Quélen en 1372".

* JC Even : "goudreustellet etre arc'hant ha gul (a zaouzek pezh)"

Histoire : (en préparation)

* Ogée (vers 1780) : "Trève de la paroisse de Duault; à 13 lieues à l'E.N.E de Quimper, son évêché; à 28 lieues de Rennes, et à 2 lieues de Callac, sa subdélégation. Cette trève relève du roi. L'église de Loc-Harn fut bâtie sur le tombeau de saint Hernins, qui mourut dans l'ermitage qu'il avait édifié dans cet endroit, l'an 530. Les seigneurs de Quelin, du Bezou, de Kerprigent, de Loquenel et de Lochrist ont droit de sépulture dans cette église. Quellen, haute, moyenne et basse-justice, à M. de Carcado; Loquevel, haute, moyenne et basse-justice, à M. Fleuriot de Langle; Lopuen, moyenne et basse-justice, aux enfants de M. Le Gonidec de Traissan"

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "La paroisse de Locarn se confondait avec la trève de Quelen, appelée aussi Quelen-Locarn, au moins en 1669-1688. Quelen, trève de Duault, était le chef-lieu d'une seigneurie qui avait donné son nom à une famille".

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le Bourg Ar bourg
Menhir dit Pot-Saoud  Peulven Paotr-Saout
Menhir du Quellenec Peulven Keleneg
Menhir du Grand-Follezou Peulven Follezou Bras
Menhir du Cosquer Peulven ar Gosker
Tumulus de Lopuenn Tossenn Lopuenn
Église saint Hernin Iliz sant Hern
Chapelle Saint-Gonidy de Quelen  
Chapelle Notre-Dame des Fleurs Chapel Itron Varia ar Bleunioù
Chapelle Sainte-Barbe Chapel Santez Barba
Manoir de Goas an Vot Maner Gwaz ar Vod
Manoir de Garsmeur Maner Garz-Meur
Manoir de Goarem-Tronjoly Maner Goarem-Tronjoli
Manoir du Stangalen  
Manoir d'Anquelen  
Manoir de Loguevel  
   

-

27.08.2008

Étymologie

* Ogée (vers 1780) : Loc-Harn.

* Marteville et Varin (1843) : Locarn.: "Locharn est dédié à saint Hernin ou Harn, qui a été solitaire en ce lieu, et qui y est enterré. Saint Harn ou Hernin est nommé en Haute Bretagne Saint-Carné. Locharn est donc la véritable graphe, et c'est à tort qu'on lui a substitué celle de Locarn".

* Dauzat et Rostaing (1963-1978) : "(Harn, saint breton obscur, assimilé à saint Hernin) : breton loc, du latin locus = lieu; à l'époque franque, a désigné parfois l'église ou le monastère; s'applique en général à de petites paroisses et est suivi presque toujours du nom du saint patron".

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "Quelen-Locarn, 1669-1688".

"Locarn ou (au XVIIIè siècle) Locarne, était une paroisse succursale de celle de Duault. Son nom veut dire "ermitage d'Hernin" et prouve que l'accent tonique du nom du saint portait sur la première syllabe, conformément à la prononciation bretonne".

* Bernard Tanguy (1992) : "Loc-Karn, 1636; treve de Locarn, 1783; Locarn Quelen, 1789; Locarn, 1790; en breton Lokarn, Lokern".

"Formation en lok "lieu consacré", le nom de Locarn ne saurait, quant à lui, être antérieur au XIè siècle. Il rappelle le souvenir de saint Hernin, patron de l'église. L'édifice, qui aurait été bâti sur son tombeau, conserve une part de ses reliques dans un buste et un bras reliquaire du XVIè siècle ...".

* Editions Flohic (1998) : "du breton lok, lieu consacré, et de saint Hernin".

* Hervé Abalain (2000) : "de lok, lieu consacré + Hernin / Harn; Hernin vécut au VIè siècle; (cf. Plouër)".

Personnes connues Tud brudet
Eudon de QUELEN, croisé en 1429.  
Olivier de QUELEN  
Hyacinthe de QUELEN  
Mr l'abbé ROLLAND Aotrou ROLLAND, abbad
Jef PHILIPPE Jef FULUP

Vie associative Buhez ar gevredadoù
   

Communes du canton de Maël-Carhaix Parezzioù kanton Mel-Karaez
Locarn Lokarn
Maël-Carhaix Mel-Karaez
Le Moustoir Ar Vouster
Paule Paoul
Plévin Plevin
Trébrivan Trabriant
Treffrin Trefrin
Tréogan Treogan

Sources

- OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1843.

- Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

- Adolphe JOANNE : Les Côtes du Nord. Éditions du Bastion. 1896.

- Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Guénégaud. 1963-1978.

- Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

- Roparz HEMON. Dictionnaire français-breton. Al Liamm. 1978.

- Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes . Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

- Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. 1992

- Edmond REBILLE : Itinéraire littéraire en Côtes d'Armor. Coop Breizh. 1998.

- Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Côtes d'Armor. 1998.

- Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Locarn / Lokarn  :

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Centre généalogique du Poher : http://cgh.poher.free.fr

* Blason de Locarn : dessin JC Even sur logiciel Genherald6

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page