Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Naoned

Pays de Nantes

Naoned

Nantes

 

Bouvron

(*Bolvronn)

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003 forum du site Marikavel : Academia Celtica dernière mise à jour 10/03/2017 20:43:47

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Nantes / Bro Naoned; évêché de Nantes.

Aujourd'hui dans la région économique non historique dite des "Pays de Loire", département de Loire-Atlantique, arrondissement de Châteaubriant; canton de Blain; sur l'Isac.

Superficie : 4 763 ha.

Population : 1500 'communiants' vers 1780; 3055 hab. en 1874; 2285 hab. en 1968; 2413 hab. en 1990; 

Armoiries; blason :

* Michel Froger et Michel Pressensé (1996) : "De sinople au chevron d'or accompagné en chef de deux castors affrontés et en pointe d'une épée tombante posée en pal, le tout d'argent; au chef d'hermine à neuf mouchetures posées 5 et 4". Concepteur : la mairie.

* Éditions Flohic (1999) : "Les hermines rappellent les neuf frairies de la paroisse et son appartenance à la Bretagne; les castors évoquent l'étymologie de Bouvron et le glaive, la reddition de la poche de Saint-Nazaire en 1945".

Paroisse : église sous le vocable du Saint-Sauveur

Histoire

* Ogée (1780) : Bouvron; à 6 lieues 1/2 au N.-O. de Nantes, son évêché; à 17 lieues 1/6 de Rennes, et à 2 lieues de Blain, sa subdélégation. Cette paroisse a une haute-justice qui ressortit au présidial de Nantes. On y compte 1500 communiants. L'église paroissiale est un prieuré de l'abbaye de Saint-Gildas-des-Bois, qui présente la cure. Il s'y tient deux foires par an.

L'an 1330, la paroisse de Bouvron payait quarante-neuf sous de rente à Guillaume de Rochefort, qu'on regardait comme le principal seigneur de son territoire. Le marc d'argent valait alors cinquante-quatre sous sept deniers. La maison seigneuriale est le château de Quehillac, qui appartenait, en 1550, à François, comte de Maure, baron de Lohéac et seigneur de Bouvron, qui avait épousé Hélène de Rohan. En 1666, cette seigneurie appartenait à Jean Fouché, sieur de Quehillac, procureur-général et syndic (procureur-général-syndic) des Etats de Bretagne. Elle est aujourd'hui à M. Fouché de Quehillac, l'un de ses descendants, qui possède encore les maisons de Vilhoin et de Ville-Fregon, avec un haute-justice. Le territoire de Bouvron renferme des terres fertiles en froment, seigle et blé noir; des prairies abondantes dans les vallons, des bois et des landes qui produiraient de bonnes récoltes, si les habitants les mettaient en labeur.

* Marteville et Varin (1843) : BOUVTON (sous l'inocation du saint Sauveur); commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursakle. - Limit. : N. Guenrouet; N.-E :Blain; S.-E. : Fay; S. : Day, Savenay; O. : Cambon, Quilly. - Princ. vill. : Vilée, la Brehaudais, la Belinais, le Hallion, la Maugendrais, la Pepinais, la Couëronnais, Quehillac et le château de ce nom, où passe la route de Nantes à Redon, la Mourandais, la Heridelais, la Cornuais, Paribou, Sordéac, Cavalais et le Grand-Momesson. - Superf. tot. 4758 hect. 40 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 1677; prés et pât. 967; bois 478; verg. et jard. 45; landes et incultes 1380; sup. des prop. bât. 26; cont. non imp. 184. Const. div. 707. Moulins 7 (de l'Epinay, de Chandemont, de la Cavelais, de Vilhouin, de Paribou). L'église a tous les caractères du style roman, mais sans ornements; elle a été réparée récemment avec un peu d'intelligence : on a dépouillé en effet les pilastres de leurs corniches et de leurs figures bizarres, puis on a badigeonné le tout. Précédemment on avait remplacé de jolis vitraux peints par du verre blanc, sous prétexte que l'autel n'était pas assez éclairé. - On voit près du bourg la chapelle Saint-Mathurin, réparée depuis peu. - Il y avait cure et prieuré, et non un prieuré-cure comme le dit Ogée. Le prieuré dit de Saint-André de Bouvron était au village du Chastel; il valait 1200 livres et était, comme la cure, à présentation de l'abbé de Saint-Gildas-des-Bois. - Il se tenait jadis en ce lieu une foire le lendemain du jour de Saint-André. Cette foire a été transférée près de la chapelle Saint-Mathurin, où se tiennent les 10 mai, 7 août et Ier décembre, des foires considérables de bestiaux. - Géologie : micaschiste, talc, diorite schistoïde, quartz hyalin blanc laiteux à la Gagnerie de Brignon. Dans ce lieux, M. Dubuisson a signalé la présence du titane oxidé, disséminé dans le quartzite L'eurite granulaire granitique se montre sur la rive gauche du ruisseau de Fresnay. - On parle le français.

Vers le commencement de 1794, les sieurs Andrieux, Dacosta, et Minée, évêque constitutionnel de la Loire-Inférieure, obtinrent du Directoire du département un arrêté qui les aurorisait à couvrir une mine de charbon de terre dans le champs des Glands, commune de Bouvron, sur la limite de Cambon. Il y fut pratiqué des fouilles; mais on n'y trouva pas la moindre apparence de houille. -BIZ)

 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Eglise Saint Sauveur Iliz ar Salver Santel
Prieuré / Chapelle Saint-André Prioldi / Chapel Sant-Andrev
Chapelle saint Mathurin Chapel sant Matilin
Chapelle saint Julien l'Hospitalier Chapel sant Juluan an Ospitalier
Château de Quehillac Kastell Kehillieg
Manoir du Verger  
Gentilhommière du Bois-Lesné  
Manoir de Vilhouin  
Fontaine Saint-Victor  

Étymologie :  

* Dauzat et Rostaing (1963-1979) : "Bulwron, 878; Bouveron, XIVè s.". du gaulois biber, castor.

* M. Froger et M. Pressensé (1996) : "Bouvron tire son nom du vieux-français "rivière aux castors"; l'épée tombante rappelle la reddition allemande de la poche de Saint-Nazaire le 11 mai 1945".

* Éditions Flohic (1999) : "du gaulois beber, castor, et onno, eau, ou onen, ruisseau".

- Phil. Saupin : 

Communes du canton de Blain Kumunioù kanton Blaen
Blain * Blaen
Bouvron * Bolvronn
Fay-de-Bretagne  
Le Gâvre  
Notre-Dame-des-Landes  

Communes limitrophes de Bouvron Parrezioù tro war dro *Bolvronn
Guenrouet Blain Fay-de-Bretagne Savenay Campbon Quilly    

Personnes connues Tud brudet
Guillaume de Rochefort (1330)  
Jean Fourché (1666)

seigneur de Quéhillac; procureur-général et syndic des États de Bretagne

 
Siméon Delamarre

curé réfractaire; arrêté à Nantes, et noyé dans la Loire en novembre 1793

 
Nicolas Corbillé

né à La Chapelle-des-Marais

vicaire de Bouvron dès 1785; réfractaire; arrêté le 14 avril 1794 et fusillé le même jour

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN, vérificateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Adolphe JOANNE : La Loire Inférieure au XIXè siècle. 1874. continué et commenté par Christophe BELSER : Loire-Atlantique. Editions C.M.D. 2000.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 979

* Jean-Yves LE MOING : Noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes de Loire Atlantique. Froger SA. 1996.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes de la Loire-Atlantique. 1999.

* J.L RAMEL et A.J RAUDE : Liste des communes du département de Loire-de-Bretagne. Maezoe-Heveziken. 2003

Liens électroniques des sites Internet traitant de Bouvron / *Bolvronn

* lien communal : 

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Bouvron : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page