Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anoioù tud

Breizh

Bretagne

blason ou logo en attente

Bro-Dreger

Trégor

  Plouégat-Guérand

Plegad-Gweran

 

page ouverte le 28.04.2006       * forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 02/11/2019 17:54:10

Définition : commune de la Bretagne historique, en Trégor / Bro-Dreger. Évêché de Tréguier.

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite "de Bretagne", département du Finistère; arrondissement de Morlaix; canton de Lanmeur; sur le Douron et le Dourduff.

Superficie : 1729 ha.

Population : 1000 'communiants' vers 1780; 2000 hab. en 1846; 1830 hab. en 1878; 1624 hab. en 1906; 815 hab. en 1968; 730 hab. en 1970; 784 hab. en 1982; 935 hab. en 1990; 936 hab. en 1999; 

Armoiries; blason

 

Paroisse : église autrefois sous le vocable de saint Agapat, ou Agapit, pape et martyr.

Histoire

Le territoire de Plouégat-Guerrand fait partie du territoire de la confédération ossisme. 

Il fait ensuite partie de la Civitas Ossimiorum dans le cadre de l'Empire romain.

Dès 385, sur décision impériale dans le cadre des réorganisations territoriales menées par Maxime, le territoire des Ossismes est morcelé en deux parties :

- la moitié nord fait partie de la dotation de l'empereur Maxime à son beau-frère Conan, dans le cadre du territoire donné en charge aux Britto-romains sur les cotes de la Manche de la Civitas Ossimiorum, Conan lui même étant mis en charge du Tractus Armoricani et Nervicani, 

- la moitié sud, restant aux Gaulois armoricains de cette cité prend le nom de Cornouaille.

*****

Maires de Plouégat-Guerrand : 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Egat Iliz sant Agaton
Tumulus de Run-ar-Bleiz, en Porsmeur Tossen Run ar Bleizh, e Porzh-Meur
Stèle de Kerbuel Peulven Kerbuel
Château de Locmaria-Guerrand Kastell Lomaria
Moulin de Kerhalon  
Fontaine saint Laurent Feunteun sant Laorans

Monument aux Morts pour la Patrie * Mein ar Rev Varv evit ar Vro

 

Étymologie :

* Ogée (1780) : Plouagat-Guerrand.

" Ce n'est que depuis l'érection de ce marquisat (1637) que cette paroisse s'appelle Plouagat-Guerrand; avant ce temps, elle s'appelait simplement Plouagat".

* Marteville et Varin (1843) : Plouégat-Guerrand.

"Plouégat-Guerrand tire son nom de saint Agapat, dit aussi saint Dégat, par une contraction fréquente dans le pays breton. Ploué-Agapat est devenu Ploué-Agat et ensuite Plouégat. Le mot Guerrand, qui s'ajoute à ce Plouégat, pour le distinguer de l'autre (Plouégat-Moyasan), est emprunté à la belle seigneurie de ce nom, splendide domaine dont aujourd'hui on ne voit plus que des débris qui témoignent de son antique splendeur. On peut aussi citer ce nom comme exemple des abréviations bretonnes; car dans les environs de Morlaix, on dit plus généralement Plouégat-Guer que Plouégat-Guerrand. Primitivement, cette paroisse avait emprunté comme caractéristique le nom de la terre de Kergoallon, et se nommait Plouégat-Kergoallon, et non pas simplement Plouagat, comme le dit notre auteur ( cf. Ogée). 

* Adolphe Joanne (1878) : Plouégat-Guerrand.

* Bernard Tanguy (1992) : "Ploegat Gallon, v. 1330, fin XIVè s., 1473; Ploeagat Goallen, 1453; Ploeagat Kergoallon, 1481; Ploegat Gallon, 1543; Plouegat Gouallon, 1597; Plouegat Guerant, 1661; breton Plegad Gweran".

"Comme Plouagat (C. d'Ar.) et Plouégat-Moysan, cette paroisse bretonne primitive ou ploe a pour éponyme un obscur saint breton, Agat ou Egat (d'un brittonique ancien *Atecatus, en vieux-breton Adgat, en moyen-breton Azgat). Par analogie, on lui a substitué comme patron saint Agapit, martyr romain, mais on conserve sa statue, le représentant en prêtre dans l'église. On venait l'invoquer pour les accouchements et les indigestions. 

Avant qu'on ne lui adjoigne le nom de Guerrand, siège d'une importante seigneurie érigée en marquisat en 1637, la paroisse était distinguée de sa voisine Plouégat-Moysan par le nom de Gallon, anthroponyme attesté sous cette forme au XIè siècle. Ce nom de seigneur, altéré par certains documents en Goallon, est également à l'origine de Kerhallon, autre seigneurie, près de laquelle se trouve une ancienne motte féodale".

* Éditions Flohic (1998) : "du vieux-breton ploe, de saint Agat, ou Egat, et de la seigneurie du Guerrand".

"L'appellation Ploegat-Gallon est attestée vers 1330, du nom du seigneur du lieu, qui prennent par la suite celui de Guerrand. En 1637, leur terre est érigée en marquisat par Louis XIII".

* Hervé Abalain (2000) : "Ploegat Gallon en 1473, de saint Egat / Agat, assimilé à saint Agapet; Guerrand vient du nom d'une seigneurie, Gallon, Gazvallon en 1330, Gouezrant en 1543".

*****

Personnes connues Tud brudet
Guillaume LEJEAN

Historien; Explorateur

Plouégat-Guerrand, 1824 / *** ? 1871.

 

Armorial * Ardamezeg

     
    du Parc Queffaraze Quemper  
    seigneur dudit lieu et de la Motte, en le Gouray; de Trébry, paroisse de ce nom; de Locmaria, en Ploumagoar; de Lesversault, en Brélidy; marquis de Guérrand en 1637 et seigneur du Porzmeur, en Plouégat; de Kerenroux, de Kergariou et de Coëtgall, en Ploujean; de Guernéven, en Lohuec; de Penannec'h, de Brévéra, en Botsorhel; de Kerdanet, en Taulé; de Kerret, de Penanrue et de Kerradennec, en Guerlesquin; de Lesvern, en Lanmeur; du Ponthou, parroisse de ce nom; baron de Bodister, en Plourin; seigneur du Cosquer, du Stangmeur, de Coëttrédrez, en Trédrez; de Lezenor, en Ploulech; de Trogorre, en Loguivy-Plougras; du Plessix-Gautron, en Sévignac; de Penanguer, du Halegoët, en Serignac (Scrignac ?); de Crenay, en Normandie.

"d'argent à trois jumelles de gueules"

"en arc'hant e deir eilenn en gwad"

Devise / Ger-ardamez :

Vaincre ou mourir

références et montres de 1423 à 1543

(PPC)

seigneur de Runtannic, en Plouégat-Guérand

"d'argent au greslier d'azur, accompagné se trois tourteaux de gueules"

"en arc'hant, e c'horn-hemolc'h en glazur, eilet gant teir torzhell en gwad"

références et montres de 1463 à 1482

(PPC)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

seigneur de Keranroux, en Ploubezre; châtelain de Lanascol en 1647, en Plouzélambre; seigneur de la Garenne; de la Lande et de Kermenguy, en Ploumilliau; de Belorient en Trédaniel; marquis du Guérand en Plouégat

"d'argent au léopard de sable, accompagné en chef de trois coquilles rangées de même"

"en ar c'hant e leonparzh en sabel, heuliet ouzh kab gant teir kregilhenn renket ivez en sabel"

Références et montres de 1427 à 1543

Devise : en repos.

(PPC)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Lanmeur Parrezioù kanton Lanneur
Garlan Garlan
Guimaëc Gwimaeg
Lanmeur Lanneur
Locquirec Lokireg
Plouégat-Guérand Plegad-Gweran
Plouézoch Plouezoc'h
Plougasnou Plouganou
Saint-Jean-du-Doigt Sant-Yann-ar-Biz

Communes limitrophes de Plouégat-Guérand Parrezioù tro war dro Plegad-Gweran
Guimaëc / Gwimeg Plestin-les-Grèves / Plistin Plouigneau Lanmeur / Lanneur

Sources :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de Bretagne. Vers 1780. 

* MARTEVILLE et VARIN, continuateurs et correcteurs d'OGEE, 1843.

* Adolphe JOANNE : Département du Finistère. 1878.

- Pierre BARBIER : Le Trégor historique et monumental. Les Presses bretonnes. Saint-Brieuc. 1960.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Roparz HEMON : Nouveau dictionnaire Breton-Français. 1973.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses du Finistère. Chasse-Marée - Ar Men. 1990.

* Skol-Uhel ar Vro / Institut Culturel de Bretagne : Lec'hanvadur Breizh. répertoire des noms de lieux de Bretagne. 1993

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Finistère. 1998.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Daniel DELATTRE : Le Finistère. Les 283 communes. Éditions Delattre. 2004.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Plouégat-Guérand / Plegad-Gweran

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés pat J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page