Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Anaioù lec'hioù / Noms de lieux

Anoiù tud / Noms de personnes

Breizh

Bretagne

Bro Naoned

Pays de Nantes

Bro Raez

Pays de Retz     

 

Montbert * Montebèrt

(*Monteverzh)

 

pajenn bet digoret an 23.01.12 page ouverte le 23.01.2012 * forum du site Marikavel : Academia Celtica dernière mise à jour 18/02/2013 19:55:55

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Retz / Bro Raez; comté et évêché de Nantes

Aujourd'hui dans la région économique dite 'des Pays de la Loire', département de Loire Atlantique; arrondissement de Nantes; canton d'Aigrefeuille-sur-Maine; sur l'Ognon.

 --------------

Superficie : 2882 ha.

Population : 1800 'communiants' vers 1780; 2557 hab. en 1901 (y compris Geneston); 1614 hab. en 1968; 2246 hab. en 1990; 

Armoiries; blason  :

* Froger et Pressensé (1996) : "de gueules à la bande d'or chargée d'un lion de sable, armé et lampassé de gueules; au chef d'argent chargé de trois épis de blé liés d'un pampre fruité à dextre et feuillé à senestre, accosté à dextre de trois mouchetures d'hermine 2 et 1 et à senestre d'un double cœur vuidé et croiseté, le tout de sable"

* Editions Flohic (1999) : "le lion est celui de la faille Charette et la couleur évoque la famille Menou. Le coeur vendéen et l'hermine bretonne rappellent la situation géographique de la commune".

--------------

* JC Even : "e gul, e sourin en aour, karget gant (e)ul leon e sabel, krabanet ha teodet e gul; e c'hab en arc'hant, karget gant tri penn-ed liammet gant (e)un delienn-wini frouezhiet ouzh dehou ha deliennet ouzh kleiz, eilet ouzh dehou gant ter brizhenn erminig, 2 hag 1, hag ouzh kleiz gant (e)ur c'halon daougement direvet ha kroaziganet, an hol e sabel"

Paroisse : église sous le vocable de Notre-Dame de Montbert.

riqueq de coutil, et

Histoire :

* Ogée (1780) : Montebert (Montbert); sur un coteau et sur la petite rivière de l'Oignon; à 4 lieues au S.S.E de Nantes, son évêché, sa subdélégation et son ressort, et à 26 lieues de Rennes. On y compte 1800 communiants. L'église, prieuré dépendant de l'abbaye de Geneston, ordre de Saint-Augustin, est desservie par un religieux de cette maison, qui y fait les fonctions de curé. La chapelle de Saint-Antoine est présentée par l'abbé et les moines de Villeneuve. M. le prince de Soubise est seigneur supérieur de cette paroisse, dans laquelle le roi possède plusieurs domaines, entre autres la forêt de la Cravelle, qui contient deux cent dix arpens en bois taillis. La haute-justice et le château de Montebert * appartiennent à M. de Menou, lieutenant de roi de la ville et château de Nantes. — Ce territoire renferme des terres en labour, des vignes, des prairies et des landes dont le sol est excellent. Depuis quelques années, les habitants les plus laborieux ont commencé à défricher.

* Marteville et Varin (1843) : MONTBERT (sous l'invocation de la Vierge, Notre-Dame de Montbert); commune formée de l'anc. par. de ce nom, qui a absorbé Geneston (voy. ce mot); aujourd'hui succursale. — Limit. : N. le Bignn, Château-Thébaut; E. Aigrefeuille; S. Vieille-Vigne, le département de la Vendée; O. Saint-Colombin, Saint-Philibert-de-Grandlieu. — Princip. vill. : Geneston, le Pont-Bonnet, la Jarie, la Banche, Argentière, l'Hommeau, la Serdais, la Pintière, Febreau, les Hautes-Granges, Léauté. — Superf. tot. 3656 hect. 44 a., dont les princp. divis. sont : ter. lab. 2051; prés et pat. 896; vignes 128; bois 364; verg. et jard. 40; étangs 2; sup. des prop. bat. 10; cont. non imp. 162. Const. div. 420; moulins 9; 1 forge; 3 poteries. Cette commune, qui jadis faisait partie des Marches (1), a deux succursales : l'une à Montbert, l'autre à Geneston; cette dernière a été érigée en 1827. — L'église de Montbert est de la fin du XVIIIe siècle (1770), époque à laquelle l'évêque de Nantes força à abattre l'ancienne, qui menaçait ruine. Cette circonstance donna à Geneston une suprématie momentanée sur Montbert. En effet, cette paroisse, n'ayant pas assez de ressources pour faire reconstruire son église, les moines de Geneston en fournirent, à condition que le prieur de l'abbaye serait droit curé de Montbert et percevrait les revenus de la cure. Mais, en 1787, l'évêque de Nantes rendit cette paroisse à son ancienne suprématie et reprit à y nommer un prêtre séculier, — Avant 1793, il y avait en Montbert trois chapelles; l'une d'elles a été détruite à cette époque, et les deux autres ont été employées depuis à servir de magasin. A environ 7 kilom. du bourg est un pan de muraille présentant le fond d'une chapelle, auquel est adossé un autel. Personne, dans le pays, ne se rappelle avoir vu cette chapelle entière, ni avoir entendu dire quelle ait été achevée. Autrefois cependant on y honorait saint Simon-Frigal, et on y venait de loin, en pèlerinage, pour demander la guérison de la fièvre. Les plus riches offraient neuf petits tourteaux de pain, et les plus pauvres un seul pain ayant neuf incisions. Ces offrandes étaient déposées sur l'autel, et le premier pauvre qui passait avait le droit de s'en emparer. Enfin, l'on montre en un pré un morceau de tuffeau informe qui, selon les habitants, était, avant 1793, un saint Christophe, et que l'on va invoquer contre le mal de tête. — L'ancienne orthographe du nom de cette commune était Mont-Hébert; il s'est dénaturé d'abord en celui de Montebert, et enfin en celui de Montbert, quoique la prononciation ait conservé le type primitif. — Le château de Montbert a été détruit en 1793; les ailes ont été reconstruites à la moderne; elles sont habitées par le propriétaire actuel. — Le bourg de Montbert, loin d'être sur un coteau, comme le dit notre auteur, est situé dans un fond, sur la petite rivière l'Ognon, qui va se jeter dans le lac de Grandlieu; de tous cotés il faut descendre pour y arriver. — L'agriculture est florissante dans cette commune et y fait encore d'immenses progrès; mais les industries locales décroissent avec une rapidité effrayante : autrefois il y avait trois tanneries, et maintenant il n'en existe pas une; autrefois encore il y avait de nombreuses fabriques de coutils, et maintenant à peine compte-t-on quelques-unes. La poterie commune est la seule industrie qui ait quelque activité. —  Il y a foire à Geneston les troisièmes mercredis d'avril, mai, juin, août, septembre et octobre; le 23 juillet, le 13 novembre; à Branche-Corbe le 10 août. —  Archéologie sur Geneston : Dom Morice, Preuves, t. I, col. 649, 650. —  Géologie : la roche dominante est le micaschiste; ophiolite à l'est du bourg; à 1200 mètres dans la même direction, argile propre à la façon des creusets; à 1000 mètres dans le sud-est, grès quartzeux que l'on vend à Nantes, pour être employé à l'écurage; l'argile recouvre presque partout ces roches et est exploitée pour la poterie. On parle le français.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église Notre-Dame Iliz Itron Varia
Château des Ridelières  
Château de la Brenière, avec chapelle  
Manoir de Belcour  
La Haute-Grange  
Croix Giraud (XVIIIè)  
Croix de Baillerie  
Moulin du Belvédère  

Étymologie

* Dauzat et Rostaing (1963-1978) : 

* Jean-Yves Le Moing (1990) : 

* Editions Flohic (1999) : "du latin mons, montagne, et du moine Tebert"

Personnes connues Tud brudet
   

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

 

Communes du canton d'Aigrefeuille-sur-Maine Kumunioù kanton *Kelenneg-ar-Mewan
Aigrefeuille-sur-Maine / Aègerfoeylh *Kelenneg-ar-Mewan
Le Bignon / Le Binyon *Kaervinion
Geneston  
Maisdon-sur-Sèvre / Maèdon *Maezon (ar Gwini)
Montbert / Montebèrt *Monteverzh
La Planche / La Plaunch *Planked
Remouillé / Remolhaé *Revoulleg
Vieillevigne / Véylh-Viyn *Henwinieg

Communes limitrophes de Montbert * Montebèrt Parrezioù tro war dro *Monteverzh
Geneston Le Bignon Château-Thébaud Aigrefeuiile sur Maine La Planche Département de Vendée

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780;

* MM. A. MARTEVILLE et P. VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Adolphe-Laurent JOANNE : Géographie de la Loire-Inférieure. Hachette et Cie, 1874; réédité et adapté par Christophe Belser, Loire-Atlantique, Editions C.M.D, 2000. 

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Guénégaud. 1963. Edition 1978.

* Éditions Albin-Michel : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Editions Coop-Breizh. 1990. 

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes de Loire-Atlantique. Editions Froger SA. 1996.

- Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes de la Loire-Atlantique. 1999.

* J.L RAMEL et A.J RAUDE : Liste des communes du département de Loire de Bretagne. Editions Maezoe-Heveziken, 2003.

Liens électroniques des autres sites traitant de Montbert / Montebèrt / *Monteverzh :     

* lien communal : 

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Montbert : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page