Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Sant-Malo 

Pays de Saint-Malo

  Augan *Algam  

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003 forum du site Marikavel : Academia Celtica dernière mise à jour 23/03/2017 20:38:15

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Saint-Malo / Bro Sant-Malo; 

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département du Morbihan; arrondissement de Vannes; canton de Guer.

Superficie : 4093 ha.

Population : 2400 'communiants' vers 1780; 2755 hab. en 1790; 1310 hab. en 1970; 1389 hab. en 1996;

Blason : conçu par J.Cl. Renaud. Adopté par décision du conseil municipal en 1982.

* M. Froger et M. Pressensé : 'd'azur au château crénelé d'or, ouvert et maçonné de sable, brochant une flèche tombante du même. Le château est chargé en fasce d'une coquille d'or, accostée en dextre d'une feuille de houx de sinople et à senestre d'une main dextre apaumée en carnation; au chef d'hermine'.

* Éditions Flohic : "le chef d'hermine symbolise l'appartenance d'Augan au duché de Bretagne et le château maçonné d'or la présence seigneuriale. Les meubles et le fond d'azur rappellent les armoiries des principales familles seigneuriales : la main pour les Lémo, le houx pour les voisin, la flèche pour les Larcher, l'azur pour les Douarin, la coquille pour les Lezonnet".

Paroisse : église sous le vocable de saint Joseph.

Histoire :

- faisait partie du Porhoët (capitale : Josselin)

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

La ville Ar gêr
Église saint Joseph Iliz sant Jozeb
Allée couverte de la Coudraie  
Chapelle sainte Catherine Chapel santez Katell
Chapelle sant Nicolas du Binio Chapel sant Nikolaz a Rann-Winiou
Chapelle de la Vallée-Sainte-Anne Chapel Traonienn-Santez-Anna
Chapelle du Plessix de la Prévotaie Chapel Kenkiz-Kerbrovost
Château du Bois du Loup Kastell Koad Lou
Château du Hardouin  
Château de Beaurepaire  
Moulin du Pomereau   

Étymologie

- Marteville et Varin (1843) : "Dans un titre latin, (Dom Lobineau, t. 2, p. 19), cette paroisse est appelée Alcan".

- J-Y Le Moing (1990) : "Alcam, Algam, 834 Cartulaire de Redon; Algan 1131 Rosenzweig; Augon 1330 Longnon".

- Éditions Flohic (1996) : "du vieux breton kam ou cam signifiant cercle, allusion probable à un ancien camp militaire ou retranchement protégé sur le site".

- Hervé Abalain (2000) : "vieux breton Alcan; condita Algam en 833; hagionyme seul : Alcan".

Personnages connus Tud brudet
   

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Guer Parrezioù kanton Ger
Augan Algam
Beignon    
Guer    
Monteneuf    
Porcaro    
Réminiac    
Saint-Malo-de-Beignon    

Sources; Bibliographie :

- Ogée : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; revu et corrigé par MM. A. Marteville et P. Varin en 1845.

- Éditions Albin-Michel : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

- Jean-Yves Le Moing : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

- Éditions Le Flohic : Le patrimoine des communes du Morbihan. 1996.

- Michel Groger et Michel Pressensé : Armorial des communes du Morbihan. Froger S.A. 1999.

- Hervé Abalain : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

- J.L Ramel et A.J Raude : Liste des communes galaises du département du Morbihan. Maezoe-Heveziken. 2003.

Liens électroniques des sites Internet traitant d'Augan / Algam :

* lien communal : 

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason d'Augan : composition JC Even sur logiciel Genhéral5. 

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Information sur blocage de compte sur Wikipédia

L'information des recherches et découvertes archéologique concernant Saint-Symphorien et Bréssillien, de Paule, permettant d'étayer sérieusement la revendication de Brocéliande historique a été systématiquement rendue impossible sur la page de Wikipedia consacrée à Brocéliande, par des experts en lutinologie, fées et korrigans  . Toute information systématiquement effacée; compte bloqué.

Compte tenu de cela, il est conseillé au lecteur de se reporter aussi à la page

Brocéliande historique.

Jean-Claude EVEN / Marikavel.org

Retour en tête de page