Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro-Sant-Malo

Pays de Saint-Malo

 

Caro * Carotz

*Karozh

 

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 22/09/2017 20:45:41

 

Définition : commune de la Bretagne historique, en Bro-Sant-Malo, pays-évêché de Saint-Malo.

Aujourd'hui dans la région économique non historique dite 'de Bretagne', département du Morbihan; arrondissement de Vannes; canton de Malestroit.

Superficie : 3772 ha.

Population : 2000 'communiants' vers 1780; 1818 hab. en 1891; 1259 hab. en 1968; 1087 hab. en 1982; 1065 hab. en 1996; 1096 hab. en 1999;

Armoiries; blason : "de gueules au cerf passant d'argent; au chef cousu d'hermine". D.M. 1983. Concepteur : Bertrand Frelaut. Armes parlantes de "caroff" : cerf. 

* JC Even : "En gwad e c'harv tremenant en arc'hant; e c'hab gwriet en erminoù".

Paroisse

Histoire

* Ogée (1780) : Caro : sur une hauteur, à 19 lieues 1/2 au S.-S.-O, de Saint-Malo, son évêché; à 11 lieues de Rennes, et à 2 lieues de Ploërmel, sa subdélégation et son ressort. On y compte 2,000 communiants. La cure est à l'alternative. Ce territoire offre à la vue une belle et riche campagne, bien cultivée; des prairies, de bons pâturages, quelques bois, et peu de landes. L'an 1131, les dîmes de cette église furent unies à celles de la Madelaine, de Malestroit. Les maisons nobles de la paroisse Caro sont : en 1300, le château du Bodel, haute-justice, à Philippe du Houx, actuellement à M. du Bot-Langand; la seigneurie de Rampouet, à Bertrand Hudelor, sieur de Rampouet; la Viardaye, en 1400, à Pierre du Guisny; le Beisit [Le Beyzit], à Jean du Mans; le Guine-des-Touches, à Jean du Guine-des-Touches; la Barre, à Olivier Gourio; le Cleyo, à Guillaume l'Evêque; la Guiaudais, à Olivier l'Evêque; le Cleyo, à Guillaume du Bois-Quehenneuc; le Borraust [Boisruault], à Olivier de Bonales; le Cay [Le Coy], à Robert le Blay; la Bouexière, à Pierre de la Pommeraye; le Lobo, à Jean Dainches; le Val, à Pierre Davy; Caro, à Jean Caro; Lescoet* [Liscoët], à Pierre Poes; le Vaupinel, à Pierre Dainches; Trevegat, à Olivier de Trevegat, et en 1680 à François de Trevegat, conseiller au Parlement de Bretagne : en 1660, le Fresne*, à Olivier de Saint-Malon, sieur du Fresne ; le Taq [ Le Tay], à Etienne du Chesne, sieur du Taq [Tay] ; la Briandais, à François Chouard, sieur de la Porte; le Bois-Rouaud, à.....

* Marteville et Varin (1843) : CARO, commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale. — Limit. : N. la Chapelle-sous-Ploermel, Monterrein, Augan ; E. Reminiac; S. Saint-Marcel, Missiriac, Ruffiac; O. Saint-Abraham. — La rivière d'Oust sert de limite à une partie du sud, et le ruisseau d'Olivet a une partie de l'ouest. — Princip. vill. : le Haut-Bremel, la Pmineraye, la Moulière, le Bas Bremel, le Bochan, le Plessix, la Ville-Hervé, le Beyzit, le Grand-Village, la Guirondaye, le Cleyo, la Nouëtte, la Ravraye, le Boulay. — Superf. tôt. 3772 hect. 30 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 1599; prés et pat. 307; bois 88; verg. et jard. 106 ; landes et incultes 1508; étangs et canaux 4 ; sup. des prop. bât. 16; cont. non imp. 84. Moulins à eau d'Olivet, de Neslé, de Brého , de Patouillet, de Raymond; à vent de Bignou , du Cleyo, Neuf, Bodel, de Brého, de la Ville-Buo. Le château du Fresne existe encore. — C'est au château du Liscoët, cité par Ogée, que fut rédigé au IXè siècle l'acte de donation du patrimoine noble du seigneur Wiakalsn, qui se fit moine à l'abbaye de Redon. Coudelok, l'un des trois moines fondateurs, qui était aussi notaire, dressa ledit acte. —Il y a plusieurs petits étangs : ce sont ceux de Patouillet, du Tay, de Raymond. — Par arrêt du Parlement de 1638, le recteur de Caro contribua pour un tiers à la reconstruction du presbytère. — La route royale n° 164, dite d'Angers à Brest, passe sur une partie sud-ouest de la commune. — II y a foire a la Chapelle-Saint-Yves le deuxième mercredi de mai, et à Saint-Nicolas le deuxième mardi de septembre; le lendemain quand un de ces jours est férié. — Géologie : schiste argileux. — On parle le français.

En allant du presbytère à Saint-Abraham, près du village de la Gageat, dans un landier, on trouve beaucoup de briques éparses ça et là. A quelque pas à gauche, on trouve sous la lande les fondements d'un édifice en briques, des moulures, des frises en brique, etc. (Abbé MAROT)

i

Photographie issue de Google Earth

Archéologie. Patrimoine :

Le bourg  Ar bourg
Église saint Hervé (XIè, XIVè, XXè) Iliz sant Herve
Fontaine saint Hervé Feunteun sant Herve
Chapelle saint Yves Chapel sant Erwan
Allée couverte du Lobo / Manoir du Lobeau  
Voie romaine dite "Chaussée d'Ahès" Henr roman anavezet Hent ahes
Borne milliaire de Crohenneuc  
Manoir et chapelle Sainte-Suzanne de la Billardais  
Manoir, menhir, et chapelle de Bodel  
Manoir du Thay  
Manoir de la Guyondaye  
Manoir de Bois Ruault  
Manoir de Bois Guillaume  
Manoir de Saint-Gonant  
Château saint Hubert du Clayo  

Étymologie :

* Éditions Flohic (2000) : "l'hypothèse la plus communément admise y voit la traduction celte de "cerf", une explication retenue pour la réalisation de l'écusson".

* Hervé Abalain (2000) : "Caroth en 833; anthroponyme seul, Caro, à rapprocher de karv en breton moderne = cerf; saint Caro est venu de Bretagne insulaire au VIè siècle".

Personnes connues Tud brudet
   

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

 

Communes du canton de Malestroit Parrezioù kanton Melestreg
Bohal   Bohau / *Bohael
Caro   Carotz / *Karozh
La Chapelle-Caro      
Lizio (trève de Sérent) X    
Malestroit    
Missiriac X    
Monterrein      
Le Roc Saint-André (trève de Sérent) X    
Ruffiac X    
Saint-Abraham   X  
Saint-Guillomard      
Saint-Marcel X    
Saint-Nicolas-du Tertre (trève de Ruffiac) X    
Sérent X    

Communes limitrophes de Caro Parrezioù tro war dro *Karozh
    Ruffiac Missiriac Saint Abraham La Chapelle Caro Monterrein  

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780;

* MM. A. MARTEVILLE et P. VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée; 1843

* Éditions ALBIN-MICHEL: Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Morbihan.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes du Morbihan. Froger SA. 1999.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* J.L RAMEL et A.J. RAUDE : Liste des communes galaises du département du Morbihan. Rolaey dez comunn galeizz deu departamant deu Mor-Bihan. Roll komuniou galloweg departamant ar Morbihan . Maezoe-Heveziken. 2003.

* Daniel DELATTRE : Le Morbihan. Les 261 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des autres sites traitant des Caro / * Karozh :          

* Site communal : http://www.mairie-caro56.fr/

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

 

Information sur blocage de compte sur Wikipédia

L'information des recherches et découvertes archéologique concernant Saint-Symphorien et Bréssillien, de Paule, permettant d'étayer sérieusement la revendication de Brocéliande historique a été systématiquement rendue impossible sur la page de Wikipedia consacrée à Brocéliande, par des soi-disant experts en lutinologie, fées et korrigans  . Toute information systématiquement effacée; compte bloqué.

Compte tenu de cela, il est conseillé au lecteur de se reporter aussi à la page

Brocéliande historique.

Jean-Claude EVEN / Marikavel.org

Retour en tête de page