Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Ouelou

Goëlo

Eskopti Sant-Brieg

Évêché de Saint-Brieuc

Eskopti Dol

Évêché de Dol-de-Bretagne

Pleraneg

Ploubazlanec

pajenn bet digoret ar 06.12.2004 page ouverte le 06.12.2004 forum Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 15/07/2016 12:59:37

Définition : commune de la Bretagne historique, en Goélo / Bro-Ouelou..

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Saint-Brieuc; canton de Paimpol.

Superficie :  1504 ha.

Population : 12000 (?) 'communiants' vers 1780; 3412 hab. en 1860; 3185 hab. en 1878; 3412 hab. en 1886; 3500 hab. en 1970; 3358 hab. en 1978-1985;  3879 hab. en 1990; 

Blason : d'après les plaques des noms de rues 

Paroisse : église sous le vocable de sainte Anne

Histoire :

* Ogée (1780) : Ploubaz-Nalec [Ploubaznalec]; sur une hauteur, au bord de la mer; à 7 lieues 3/4 au N.-O. de Saint-Brieuc, son évêché et son ressort; à 28 lieues de Rennes, et à 2/3 de lieue de Paimpol, sa subdélégation. Cette paroisse, dont la cure est à l'alternative, a une haute-justice qui s'exerce à Paimpol ; on y compte 12000 communiants. Ce territoire est peu étendu, mais fertile et très-exactement cultivé : on y voit les maisons nobles de Poulois et de Kersach.

* Marteville et Varin (1843) : PLOUBAZNALEC; commune formée de l'anc. par. de ce nom; aujourd'hui succursale. — Lim. : N. et E. la mer; S. baie de Paimpol et Paimpol; O. Plounez.— Princip. vill. : Larcouest, Cornec, Kerninon, Ar-Ruz, Kervodin, Launay-Mal-Nommé, Boussoul, Perros-Hamon, Port-Even, Toul-Broc'h, Kerroc'h-ar-Guervien, Lezvellec, lKerenous, Kersa, Kerascouet, Croyas-don-Yan, Ar-Gouéno, Kerveur, Kerloc'hdu, Gauperecq, Kergal, Kerendon, le Cleusiatl, Kertanouarn, Gilard, Lan-ar-Ven, l'Irsue, Ar-Hastel, Loguivy, Crec'h-Baelan. — Superf. tot. 1503 hect. 54 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 1071 ; prés et pat. 91; bois 23; verg. et jard. 50; landes et incultes 220; sup. des prop. bât. 15, cont. non imp. 65. Gonst. div. 756; moulins 6. Le nom de Plioubamalec, que l'orthographe actuelle réunit en un seul mot, devrait être divisé, non comme notre auteur l'a fait, mais ainsi : Plou-Baznalec. — Les anciens Bretons nommaient le genêt baznatll ou badnal (aujourd'hui balan); cette commune portait donc le nom de paroisse de la Genestaye, ou des Genêts. — A 3,000 mètres environ à l'est-sud-est du clocher se trouve la pointe ouest de l'Ile Saint-Riom, qui fait partie de cette commune. — Les anciennes paroisses de Perros-Hamon et de Lannevez ont été absorbées par Ploubaznalec. — Géologie : schistes modifiés par les roches feldspathiques ; granite amphibolique à Lannevez. — On parle le breton.


* JC Even (1987) : 

A l'époque de l'indépendance gauloise, puis durant l'empire romain, ce territoire fait partie de la cité des Ossismes, dont la capitale est Vorgium / Carhaix, située au centre géographique de la cité. De façon plus précise, le territoire de Ploubazlanec se trouve en Pagus Vellavensis > Bro Ouelou / Goelo. Il fait partie de la dotation faite par l'empereur Maxime (Magnus Clemens Maximus Augustus) / Maxen Wledig, à son beau-frère, le Britto-romain Conan (Mériadec), vers 385. Il fait donc ainsi partie du premier 'royaume' breton de Bretagne armoricaine. 

Le territoire de la paroisse de Ploubazlanec constitue une paroisse primitive à l'époque de l'organisation bretonne.

*******

* Éditions Flohic (1998) : "La paroisse fusionne avec celles, voisines, de Perros-Hamon et de Lannevez, avant que les communes ne soient réunies en 1824"

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église sainte Anne (1906-1908)

Autrefois saint Pierre

Iliz santez Anna 

Gwechall sant Per

Pointe et chapelle de la Trinité Beg ha chapel an Drinded
Perros-Hamon Perroz-Hamon
Lannevez; église saint Jacques Lannevez; iliz sant Jakez
Chapelle saint Maudez Chapel sant Vode
Chapelle saint Jean Chapel sant Yann
Loguivy-de-la-Mer; chapelle saint Ivy Logivi ar Mor; chapel sant Ivi
Croix des Veuves (1714) Kroaz Pell (Kroaz an Intanvezed)
Allée couverte de Parc-ar-Rhamb Lia Park ar C'hromp
Camp barré de Roc'h an Evned Kamp Roc'h an Evned
Kerroc'h : manoir et calvaire Kerroc'h : maner ka kalvar
Musée Mémoire d'Islande Mirdi Koun Island
Château de Kersa (1895) Kastell Kersa
Château des Salles Kastell Kersaliou
Manoir de Kerascouet Maner Keraskoued
Château de Kertanouarn Kastell Kertanouarn
Ile saint Rion  
L'Arcouest (l'Arscoët)  
Cimetière : le mur des Naufragés Ar vered : Mur ar Re aet diwar wel er mor

i

 

Étymologie :

* Ogée (1780) : "Ploubaz-Nalec".

* Marteville et Varin (1843) : "Ploubaznalec"; "Le nom de Ploubaznalec, que l'orthographe actuelle réunit en un seul mot, devrait être divisé, non comme notre auteur l'a fait, mais ainsi : Plou-Bazlanec. - Les anciens Bretons nommaient le genêt baznatl ou badnal (aujourd'hui balan); cette commune portait donc le nom de paroisse de la Genestaye, ou des Genêts"

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "Ploubazlanec était paroisse dès 1232...; Ploebanalec, 1257; Ploubazlannec, dès 1627; Ploubazlanec, dès 1684".

- Bernard Tanguy (1992) : "Ploibanazlech, 1224; Ploibanazlec, 1230; par. de Ploubanelec, 1232; Plobanalec, 1239, 1242, 1250, 1255; Plobalanech, 1252; Ploebalanec, 1267; Plebanalec, 1274; Ploebalannec, 1421; Plebalanec, 1453; Ploeballanec, 1514; Ploebazlannec, 1543; en breton : Pleraneg".

"L'actuel territoire de Ploubazlanec, sur lequel a été créée en 1945 la paroisse de Loguivy-de-la-Mer, fut, jusqu'en 1824, partagé entre trois communes. C'est, en effet, à cette date que furent annexées à celle de Ploubazlanec les communes de Lannévez et de Perros-Hamon, anciennes paroisses qui relevaient du diocèse de Dol et qui renfermaient deux enclaves de Ploubazlanec, dont celle de l'Arcouest. Ainsi se trouvait reconstitué, exception faite de Bréhat qui devait aussi en dépendre, le territoire de la paroisse bretonne primitive, en vieux-breton ploe, que rappelle le nom de Ploubazlanec.

Doublet de Plobannalec (Fin.), Ploebanazloc vers 1330, il a pour second élément un dérivé formé avec le suffixe -oc, aujourd'hui -ek, du vieux-breton banadl "genêt", d'un celtique *banatlo-. En moyen-breton banazl, le terme est devenu par métathèse, dans la moitié nord du domaine breton balan, mais s'est conservé sous la forme banal, au sud. Si l'on se fonde sur les graphies anciennes de Ploubazlanec, c'est vers le milieu du XIIè siècle que se serait produite cette métathèse, précédée de la disparition de -z-. Cette consonne, qui a été rétablie dans l'écriture en moyen-breton, où, parallèlement à la graphie balan, on rencontre la variante balazn, s'est trouvée antéposée dans Ploubazlanec, graphie archaïque qui s'est maintenue depuis le XVIè siècle.

C'est en 1224 que le nom apparaît dans les textes: à cette date, un certain Guillaume de Ploibanazlech est témoin d'une donation faite à l'abbaye de Beauport. La paroisse est, quant à elle, nommément désignée en 1232, la même abbaye s'y étant vu concéder au village de Kerhervé (Villa Hervei), aujourd'hui disparu, huit journeaux de terre par un certain Geffroy Le Flohic. D'autres donations vinrent par la suite grossir le patrimoine de l'abbaye, dont l'une, en 1242, d'un journal de terre près des croix de la léproserie de Plobanalec. Si celle-ci reste difficile à localiser, il existe des parcelles nommées Ar C'hlandry (du breton klanv-ti "maladrerie"), Kerc'hlandry et Ar Hospitalou dans les sections de Lannévez, de Perroz-Hamon et de Kerhors".

* Éditions Flohic (1998) : "de l'ancien breton ploe, paroisse, et banadl, genêt". "Ploubanelec, XIIIè". 

- Hervé Abalain (2000) : "ancien Plobannalec, "paroisse du genêt"

* Wikipédia : 
La commune de Ploubazlanec a été nommée de différentes façons au cours du temps : Ploibanazlech (en 1224), Ploibanazlec (en 1230),Ploubanelec (en 1232), Plobanalec (en 1239, en 1250, en 1255), Plobalanech (en 1252), Ploebanalec (en 1267), Plebanalec (en 1274),Ploebalannec (en 1421), Ploubalaneuc (en 1427), Pleubalneuc (en 1428), Pleublannec ou Pleubalannec (en 1480), Ploeballanec (en 1514), Ploebazlannec (en 1543), Ploubalanec (en 1569), 'Ploubazlannec (1627) et Ploubazlanec dès 1684.

Personnes connues Tud brudet
Guillaume LE ROUX  
François RICHARD, curé réfractaire  
Julien VIAUD, alias Pierre LOTI  
Maria SKRODOWSKA, épouse Marie CURIE  
Jean PERRIN, Prix Nobel de physique, 1926  
Yves-Marie LEC'HVIEN, poète en langue bretonne;  
Pierre-Marie LEC'HVIEN, auteur bretonnant  
Mgr. Eugène LE BELLEC  

Blasonnements * Ardamezioù

       
Nouël de Kerangué

"d'argent au pin de sinople fruité d'or soutenu de deux cerfs affrontés de sable"

"en arc'hant, e wezenn-pin geotet e frouezh en aour, harpet gant daou c'harv en sabel penn-ouzh-penn"

à identifier

d'azur, au chevron de ???, accompagné en chef de deux étoiles de ??? et en pointe d'un lion de ???

à identifier

"d'argent, au chevron d'azur, accompagné en chef de deux roses de gueule tigées d'or et feuillées de sinople, et en pointe d'un lion rampant de gueules"

de la Nouée

"d'azur à la croix d'argent, cantonnée de quatre gerbes liées d'or"

de la Nouée

"d'azur à la croix d'argent, cantonnée de quatre gerbes liées d'or"

 

 
à identifier Joubert (-Duval)

"d'argent au chevron d'azur, chargé de cinq casques d'or, accompagné en chef d'un vol séparé de gueules et en pointe d'un rocher de sable"

cf : Potier de Coucy

à identifier à identifier  

http://lanoue.free.fr/Livre_Lanoue_internet_2014.pdf

Vie associative Buhez dre ar Gevredadoù
   

Les communes du canton de Paimpol Kumunioù Kanton Pempoull
Ile-de-Bréhat Enez-Vriad
Kerfot Kerfod
(Kerity) (Keriti)
Paimpol Pempoull
Ploubazlanec Pleranreg
Plouézec Ploueg-ar-Mor
Plounez Plounez
Plourivo Plourio
Yvias Iviaz

Sources

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1780. 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN : continuateurs et correcteurs d'Ogée; 1843.

- Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. 1860.

- Adolphe Joanne : Département des Côtes-du-Nord; Hachette. 1878.

- Adolphe Joanne : Dictionnaire des communes du Département des Côtes-du-Nord; Hachette. 1886.

- J. Rigaud : Géographie historique des Côtes-du-Nord ; Imp. Francisque Guyon. St Brieuc. 1890.

- Éditions Albin Michel : Dictionnaire national des communes de France. 19è édition. 1970.

- Michel de la Torre : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault Éditeur. 1978.

- Michel de la Torre : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Nathan Éditeur. 1985.

- Régis de Saint-Jouan : Dictionnaire des communes du département des Côtes-d'Armor. Conseil Général des Côtes-d'Armor. 1990.

- Bernard Tanguy : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor; ArMen-Le Chasse-Marée; 1992.

* Éditions Flohic : Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. 1998.

- Hervé Abalain : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000

Liens électroniques des sites Internet traitant de Ploubazlanec / Pleraneg  

* lien communal : en préparation.

http://sallevirtuelle.cotesdarmor.fr/inventaire/ploubazlanec/Geoviewer/Data/html/IA22010960.html

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

******

Meilleurs remerciements aux services culturels de la commune de Ploubazlannec.

Bennozh-Doue, a greiz kalon, d'an tad Corlosquet, person Pleraneg, aet war e leve, bev e spered bepred.

 

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page