Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

 

Bro-Leon

Pays de Léon

Plouziri * Ploudiry

page ouverte le 22.05.2009

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 16/09/2015 20:14:08

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Léon / Bro-Leon. Évêché de Saint-Pol-de-Léon / Kastell-Paol..

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département du Finistère; arrondissement de Brest; chef-lieu de canton; sur l'Elorn.

Superficie : 2709 ha.

Population :  4500 'communiants', vers 1780 (y compris ceux de Loc-Eguiner, Pencran, La Roche Maurice, la Martyre, et Pont-Christ, ses trêves); 1528 hab. en 1878; 1335 hab. en 1906; 736 hab. en 1982; 826 hab. en 1990; 809 hab. en 1999;

Armoiries; blason

* Editions Flohic : "le chêne est celui de Ploudiry, les glands symbolisent les fruits qu'il porte, et les couleurs sont celles du Léon".

* Froger -Pressensé (2001) : "d'or à un chêne arraché de sable, englandé de gueules". devise : "Mes dister ha derw uhel, Dalc'hit sonj eus ar gentel". Concepteur : Fons de Kort. D.M. 19 décembre 1983. Armes parlantes de Diri = les chênes.

Paroisse : église sous le patronage de saint Pierre.

Histoire

* Ogée (1780) : Ploudiry; à 6 lieues au S.-S.-O. de Saint-Pol-de-Léon, son évêché; à 40 lieues de Rennes, et à 1 lieue 1/3 de Landerneau, sa subdélégation. Cette paroisse ressortit à Lesneven, et compte 4500 communiants, y compris ceux de Loc-Eguiner*, Peneran [Pencran]*, Roche Maurice*, la Martyre* et Ponchrit [Pont-clirist], ses trêves. La cure est présentée par l'évêque. Des terres en labour, des prairies, des landes, des vallons, des coteaux, des ruisseaux, et le bois de la Ferse, qui peut avoir environ une lieue de circuit : voilà ce que renferme ce territoire. En 1380, la maison noble de Brésal appartenait à Yves de Brésal. Son fils fut capitaine des francs archers du diocèse de Saint-Pol-de-Léon, en 1479.

* Marteville et Varin (1843) : PLOUDIRY (sous l'invocation de saint Pierre); commune formée de l'anc. par. de ce nom, moins ses trêves Pencran, Loc-Eguiner, la Roche-Maurice, la Martyre et Pontchrist, toutes devenues communes, excepté la dernière, qui a été absorbée par la Martyre; aujourd'hui cure de 2e classe; chef-lieu de perception.— Limit. : N. Bodilis, la Roche-Maurice; E. Sizun, Loc-Mélar, I.oc-Eguiuer; S. Tréhou ; O. la Martyre. — Princip. vill. : Cosquer, Mézivin, Mezcoat, Kerouès, Kerdévès, Reunavan, Brec'hIeuz, Ménaouen, Rozarvilin. — Superf. tôt. 2721 hect., dont les princip. div. sont : ter. lab. 1001; prés et pat. 358; bois 257; verg. et jard. 22; landes et incultes 840; sup. des prop. bat. 17; cont non irnp. 126. Const. div. 254 ; moulins 6 (de Ménaouen, de Rozarvilin, de Pennafers, de Saint-Jean, à eau). >>> II existe, outre l'église, trois chapelles; mais il n'y a de pardon annuel qu'au chef-lieu. — Les agriculteurs se livrent a l'élève des chevaux. — On voit en cette commune quelques hêtres et quelques ormes, peu de chênes, point d'arbres fruitiers, non plus qu'aucun arbre qui puisse être employé dans les constructions. — Nous ne reviendrons pas ici sur l'histoire de Salomon; on peut voir, à ce sujet, ce que nous en avons dit à l'article de la Martyre ainsi qu'a la page 99 de notre premier volume. — Jadis les diverses parties de cette commune étaient séparées par des cours d'eau; sur le principal de ceux-ci, au Pont-Meur, on a établi depuis quelques années un pont qui sert a faire communiquer Ploudiry avec ses anciennes trêves, la Martyre et Loc-Eguiner.— l.a route de Carhaix à Landerneau traverse cette commune du nord est au sud-ouest. — Géologie : la roche schisto-argileuse forme presque tout le sous-sol. — On parle le breton.

* Bernard Tanguy (1990) : "Paroisse mère de La Martyre, Loc-Eguiner, Pont-Christ, La Roche-Maurice, Pencran, et Saint-Julien de Landerneau".

Outre ses trêves, la paroisse bretonne primitive ou ploe de Plou-diry comprenait à l'origine les territoires du Tréhou et de Treflévénez. Ce vaste territoire, bien que situé au sud de l'Elorn, relevait du diocèse de Léon. L'origine de cette enclave léonaise pourrait être liée à l'expansion des vicomtes de Léon en Cornouaille au XIe siècle. C'est du moins ce que suggère la localisation de La Martyre (cf. ce nom) dans le Poher encore au IXe siècle".

 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Eglise saint Pierre (1856-1857) Iliz sant Per
Chapelle-ossuaire saint Joseph (1635-1731) Chapel-garnel sant Jozeb
Chapelle saint Jean Chapel sant Yann
Chapelle, calvaire, et fontaine, saint Antoine Chapel, kalvar, ha feunteun sant Anton

Étymologie :  

* Bernard Tanguy (1990) : "Ploederi, 1173; Ploeziry, 1292; Ploediri, v. 1330; Ploueziry, 1337; breton Plouziri.

Dans le nom de Ploudiry, le vieux-breton ploe est associé au vieux-breton diri "chênes, bosquet de chênes", correspondant au gallois deri et au cornique *dery (dans Eglosderry, notamment, de eglos "église"). Prieuré-cure de l'abbaye de Daoulas, Ploudiry avait précisément parmi ses dépendances le manoir d'Irsiry, à La Martyre, Hirdiry en 1473, composé formé avec le breton hir "long".

* Editions Flohic : "de l'ancien breton ploe, pays, et diri, chênes".

* Daniel Delattre (2004) :  "Ploediri au XIIè; Ploueziry au XIVè". Ploudiry était la plus vaste paroisse du Léon, comprenant les territoires de La Martyre, Pont-Christ, Pencran, Saint-Julien-de-Landerneau, Loc-Eguiner, le Tréhou, Tréflévénez"

Personnes connues Tud brudet
   

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Ploudiry Parrezioù kanton Plouziri
Lanneufret    
Loc-Eginer    
La Martyre Ar Merzher (Salaün)
Ploudiry Plouziri
La Roche-Maurice    
Treflévénez    
Le Tréhou    

Communes limitrophes de Ploudiry Parrezioù tro war dro Plouziri
La Roche-Maurice   Loc-Eginer     Le Tréhou La Martyre  

Sources :

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; vers 1780; 

* MARTEVILLE et VARIN, 1843.

* Adolphe Joanne : Département du Finistère. 1878.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses du Finistère.  Chasse-Marée - ArMen. 1990.

* Éditions Flohic : Le patrimoine des communes du Finistère. 1998.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes du Finistère. Froger SA. 2001.

* Daniel DELATTRE : Le Finistère. Les 283 communes. Éditions Delattre. 2004.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Ploudiry / Plouziri : 

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Ploudiry : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

retour en tête de page - en dro d'ar penn-kentan ar bajenn