Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

 

 
 

Camoël * Camoèu

(*Kamouel)

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 04/07/2017 20:34:45

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Nantes / Bro Naoned; comté et évêché de Nantes. .

Aujourd'hui dans la région économique non histrique dite 'de Bretagne', département du Morbihan; arrondissement de Vannes; canton de La Roche-Bernard; sur la Vilaine.

Superficie : 1380 ha. (1433 ha ?)

Population : 500 'communiants' vers 1780; 664 hab. en 1891; 541 hab. en 1968; 559 hab. en 1989; 598 hab. en 1996; 655 hab. en 1999;

Blason; armoiries.

Paroisse : sous le vocable de saint Martin.

Histoire :

* Ogée (1780) : Camoil. sur un coteau; à 14 lieues 3/4 à l'O.-N.-O. de Nantes, son évêché et son ressort; à 18 lieues 3/4 de Rennes, et à 1 lieue 1/2 de la Roche-Bernard, sa subdélégation. Cette paroisse, dont la cure est à l'Ordinaire, compte 500 communiants. Son territoire se termine au nord à la rivière de Vilaine, sur les bords de laquelle on voit quelques petites prairies et beaucoup de landes dans toute l'étendue de la paroisse, où l'agriculture est tout-à-fait négligée. Il est fâcheux de voir dans la misère les habitants d'un lieu aussi agréable et aussi beau que celui de Camoïl. Ils n'auraient rien à envier au reste de la Bretagne, s'ils avaient le courage de cultiver les terres qu'ils possèdent. On y voit les maisons nobles de Kerbili, de Kerguen, et le village de Tréguier, où se trouve un bac pour passer la rivière.

* Marteville et Varin (1843) : CAMOEL. commune formée de l'anc. par. de ce nom; aujourd'hui succursale. - Limit. : N. la Vilaine (étier de Kerguen et de Trohudal); O. Penestin, Assérac; S. Herbignac; E. Ferel. - Princip. vill. : Vieille-Roche, la Grée-Kerarno, Kerbilly, le Presbytère, le Crazo, le Guern, la Corolais. - Superf. tot. 1433 hect. 25 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 306; prés et pât. 122; vignes 57; bois 59; verg. et jard. 21; landes et incultes 761; sup. des prop. bât. 4; cont. non imp. 102. Il y a foire le 24 mai; le lendemain si ce jour est férié. - On passe encore la Vilaine dans un bac. - géologie : schiste micacé. - On parle le français.

* JC Even : 

- ancienne trève et du marquisat d'Assérac.

- Camoël est érigée en chef-lieu de canton en 1790 jusqu'en 1802 (Camoel, Férel, Penestin), puis est rattachée à celui de La Roche-Bernard.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Martin (1877) Iliz sant Marzhin
Manoir de Kerguen (XVè - XVIIè) Maner Kerwenn
Manoir de Kerbily (XVIIIè - XXè) Maner Kervili
Chapelle Notre Dame de la Sallette Chapel Itron Varia ar Salez

Étymologie

* Ogée (1780)  : Camoil. 

* Éditions Flohic (1996) : "On a cru longtemps que les origines de la paroisse de Camoël se trouvaient dans un acte du XIè siècle où Simon de la Roche-Bernard donne aux moines de Redon une terre nommée Camarel. On pense aujourd'hui que cette terre se situe à Péaule. Le nom de Camoil se rencontre dans les textes dès le XIIIè siècle".

* Hervé Abalain (2000) : Gavele, plebs en 1031; Camoil en 1287; 

" l'explication souvent donnée est "champ dénudé", (moel) signifiant 'chauve'; la première syllabe pourrait aussi bien rendre compte de (car / ker)".

Personnes connues Tud brudet
   

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de La Roche-Bernard  
Camoël Kamoel
Férel    
Marzan    
Nivillac    
Pénestin    
La Roche-Bernard  
Saint-Dolay    
Théhillac    

Communes limitrophes de Camoël Parrezioù tro war dro Kamoel
Pénestin Férel Herbignac Assérac     Billiers Arzal

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1780.

* A. MARTEVILLE et P. VARIN : continuateurs et correcteurs d'Ogée; 1843.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Morbihan. 1996.

* J.L RAMEL et A.J. RAUDE : Liste des communes galaises du département du Morbihan. Rolaey dez comunn galeizz deu departamant deu Mor-Bihan. Roll komuniou galloweg departamant ar Morbihan . Maezoe-Heveziken. 2003.

* Daniel DELATTRE : Le Morbihan. Les 261 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des sites Internet traitant de Camoel / *Kamoel :    

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Information sur blocage de compte sur Wikipédia

L'information des recherches et découvertes archéologique concernant Saint-Symphorien et Bréssillien, de Paule, permettant d'étayer sérieusement la revendication de Brocéliande historique a été systématiquement rendue impossible sur la page de Wikipedia consacrée à Brocéliande, par des soi-disant experts en lutinologie, fées et korrigans  . Toute information systématiquement effacée; compte bloqué.

Compte tenu de cela, il est conseillé au lecteur de se reporter aussi à la page

Brocéliande historique.

Jean-Claude EVEN / Marikavel.org

retour en tête de page