Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro-Dreger

Trégor

  Benac'h

Belle-Isle-en-Terre

 

 

pajenn bet digoret an 29.04.2004

page ouverte le 29.04.2004

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière mise à jour : 25/05/2017 18:40:14

Définition : commune de la Bretagne historique, en Bro-Dreger / Trégor; évêché de Tréguier.

Aujourd'hui dans la région économique non historique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Guingamp; chef-lieu de canton; à la confluence du Léguer et du Guic. Située par 5°43'57" de longitude ouest, et 48°32'42" de latitude nord.

Superficie : 1413 ha.

Population : 1100 hab. vers 1780; 1602 hab. vers 1860; 1920 hab. en 1878; 1997 hab. en 1881-1886; 1945 hab. en 1890; 1142 hab. en 1970; 1185 (?) hab. en 1978; 1204 hab. en 1982; 1079 hab. en 1990; 1099 hab. en 1999; 1085 hab. en 2012;

Blason

 * Régis de Saint-Jouan : " Les armes de Belle-Isle-en-Terre sont : de gueules à un croissant d'argent accompagné de 3 coquilles d'or". Ces armes ont été empruntées à un sceau d'Eon de Bellisle daté de 1224 (Mor. Pr. I, n° CXXXIIJ). Elles étaient utilisées par la commune comme entête de papier à lettres dès 1870. Elles furent ensuite peintres vers 1885 dans la salle du Conseil général de l'ancienne préfecture".

* Michel Froger et Michel Pressensé (2008) : "de gueules à un croissant d'argent accompagné de trois coquilles d'or versées". Brisure des armes de la famille de Belle-isle qui portait les coquilles tombantes (sceau d'Eon de Bellisle, 1224).

Paroisse : église sous le vocable de saint Jacques le Majeur.

Histoire :

        La paroisse de Belle-Isle a été formée par la réunion, sur la rive droite du Léguer, de deux enclaves de territoires de Louargat et de Plougonver. La commune trouve une existence légale, en qualité de ville érigée en chef-lieu de canton, à partir de 1790.

        Celle-ci a été agrandie, en 1863, d'une portion du territoire de Plounévez-Moëdec, située sur la rive gauche de la rivière.

        Le canton de Belle-Isle-en-Terre comprend les communes de : Belle-Isle-en-Terre, Chapelle-Neuve (La), Gurunhuel, Loc-Henvel, Louargat, Plougonver, Tréglamus, 

*****

Maires de Belle-Isle-en-Terre : LE GORJU, 1793; THIROT, 1795; GUILLAUME, 1802; L'OFFICIAL, 1814; LE GOUZOUGUEC, 1822; YVON, 1834; DESJARS, 1849; LE COARER, 1855; DESJARS, 1860; ***

Anecdote historique, citée par Éditions Delattre (2004) : "La fondation du bourg remonterait à 836, quand les habitants du Yaudet, chassés par les Normands, s'y installèrent". 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

La ville Ar gêr
Ancienne église (1788)

transformée en caserne de pompiers, en 1854

Iliz gozh (1788)

troet da gasarn ar bomperien e 1854

Église saint Jacques le Majeur Iliz sant Jakez Meur
Chapelle de Locmaria

Notre-Dame de Pendreff (1391)

Chapell Lok Maria

Itron Varia Pendreo (1391)

Coat an Noz Koad an Noz
Le château de Lady Mond Kastell Itron Mond
Chapelle Ar-Coat / Chapelle du Bois Chapel ar C'hoad
La Bosse  
Motte castrale du Foz, dite Pouc Hastel (?) Moudenn
Pen an Nec'h Penn an Nec'h
Kerbot an Serc'h  
Pen Bleiz Penn Bleiz
Fontaine de Pendreo, avec escalier de 110 marches Feunteun Pendreo, gant skalier a 110 derez

Étymologie

* Régis de Saint-Jouan : "Benigla, dès 1330; Belisle, 1692; Bellisle, 1698; Bellisle-en-Terre, 1714; Belle-Isle-en-Terre, 1776.

" la traduction par villa Pulchra Insula, rencontrée en 1371 (procès de canonisation de Charles de Blois), ne peut s'expliquer que par une fausse étymologie; car les autres formes anciennes et lez nom breton montrent bien  que, contrairement au nom de Belle-Isle-en-Mer (Morb.), celui de Belle-isle-en-Terre est sans rapport avec le mot île".

* Bernard Tanguy : "Belle Isle, Belisle, Belile, 1224; Belle-Isle, 1235; Benisse, 1235; Benigla, 1330; Bella Insula, 1391; Belille, 1444; Bellisle, Bellile, 1477; en breton : Benah".

"Incompatible avec celui, breton, de Benah, celui-ci paraît être formé d'un mot breton ben, correspondant au gallois bôn, au cornique ben et à l'irlandais bun, qu'on retrouve dans Binic au sens d'estuaire, mais dont le sens initial est celui de "pied, base"; ce terme serait suivi d'une variante du breton neh, issu du moyen-breton knec'h, colline. Le toponyme s'opposerait donc à Pen-an-Nec'h "le sommet de la colline", dénomination d'un village qui domine l'agglomération et d'une des subdivisions de la section cadastrale dite de "la ville"

* Éditions Delattre (2004) : "Belile au XIIIè, Venisse au XIIIè, Bella Insula au XIVè, Belisle en 1692, Bellisle en 1698"

"Le terme Isle désigne les villages situés au confluent de deux rivières"

**********

JC Even : Le nom de Benac'h est manifestement lié à celui de la rivière, et peut-être d'avantage encore à celui de la confluence du Léguer et du Guic. On devrait chercher des comparaisons avec la racine galloise aber, qui signifie 'près de la rivière' ' rivage' (de mer ou de rivière) et qui a donné entre autres : Abergavenny, ancienne Gobanium), et identique à la racine gaélique inver, que l'on trouve dans de nombreux noms de lieux écossais tels Inverness, Inveraron, etc.

Par ailleurs, le terme Isle peut très bien provenir d'un latin Insula, traduit localement en breton Enez, (mal traduit au cadastre français par Nenez), et signifiant un relais sur une route gallo-romaine. Le secteur étant parcouru par plusieurs routes gallo-romaines, le cas est présent à plusieurs exemplaires à proximité.

Personnes connues Tud brudet
Grégoire des AULNAYS

savant naturaliste

Belle-Isle, 1739 / Lannion, 1810

 
Pierre-Marie de SUFFREN

(1753-1821)

 
Mr l'abbé QUEMENER

érudit de langue bretonne

né en 1802 / *** ? 

 
Charles-Marie de FAUCIGNY-LUCINGE

prince de Lucinge et de Cystria

1824-1910

 
Jeanne-Marie GUERGAIN

sœur Marie-de-Sainte-Nathalie (22 août 1887)

massacrée à Tai-Yuan, province de Chian-Si, en Chine

béatifiée le 3 janvier 1943; bienheureuse le 24 novembre 1946

Coatmalouarn, Belle-Isle-en-Terre, 4.05.1864 / 09.07.1900

Jann-May GUERGAIN

seurez Marie-de-Sainte-Nathalie (22 Eost 1887)

drouklazhet e Tai-Yuan, rann-vro Chian-Si, e Bro-China

gwenvidikaet an 3 Genver 1943; lakaet war roll an dud gwenvidik ar 24 novembre 1946

Koadmalouarn, Benac'h, 4.05.1864 / 09.07.1900

François VALLEE

linguiste breton

Fanch VALLEE

yezhour war ar brezhoneg

Marie-Louise LE MANAC'H, dite Lady MOND

Prat-Guéguen, Belle-Isle, 06 février 1869 / Castel-Mond, Belle-Isle, 21 novembre 1949

Mai-Louiz MANAC'H, anavezt Lady MOND

Prad-Gweguen, Benac'h, 05 C'hwevrer 1869 / Kastell Mond, Benac'h, 21 Du 1949

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Belles-Isle-en-Terre Parrezioù kanton Benac'h
Belle-Isle-en-Terre Benac'h
La Chapelle-Neuve Ar Chapel Nevez
Gurunhuel Gurunuhel
Loc-Envel Lok-Envel
Louargat Louergad
Plougonver Plougonver
Tréglamus Treglanviz

Communes limitrophes de Belle-Isle-en-Terre Parrezioù tro war dro Benac'h
Trégrom * Tregrom Louargat * Louergad Plougonver Locquenvel * Lokenvel Plounévez-Moëdec Plounevez-Moedeg

Sources

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1843.

* Benjamin JOLLIVET : Monographies des villes et villages de France. Côtes du Nord. Arrondissements de Lannion et Loudéac. Volume IV. 1859. 

* Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. vers 1860.

* Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

* Adolphe JOANNE : Dictionnaire des communes du Département des Côtes du Nord. Hachette. 1886. 

* J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes du Nord. 1890. Réédition La Tour Gile. 1995.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault. 1978.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes . Département des Côtes d'Armor. Eléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. 1992

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor; les 372 communes. Éditions Delattre. 2004.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et Ille et Vilaine. 2008.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Belle-Isle-en-Terre / Benac'h

* lien communal : 

* Office de Tourisme : www.riviere-du-leguer.com        Tél : 02 96 43 01 71

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Belle-Isle-en-Terre : composition JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Information sur blocage de compte sur Wikipédia

L'information des recherches et découvertes archéologique concernant Saint-Symphorien et Bréssillien, de Paule, permettant d'étayer sérieusement la revendication de Brocéliande historique a été systématiquement rendue impossible sur la page de Wikipedia consacrée à Brocéliande, par des experts en lutinologie, fées et korrigans  . Toute information systématiquement effacée; compte bloqué.

Compte tenu de cela, il est conseillé au lecteur de se reporter aussi à la page

Brocéliande historique.

Jean-Claude EVEN / Marikavel.org

Retour en tête de page