d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux Noms de personnes

Breizh

Bretagne

Bro-Roazhon

Pays de Rennes

Eskopti Roazhon

Évêché de Rennes

La Guerche-de-Bretagne

*** 

La Gèrch

*Gwerc'h-Breizh / *Kaer-Werc'h ?

page ouverte en 2004 forum de discussion

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 07/07/2009 21:07:19

Définition : commune de la Bretagne historique, en Bro-Roazhon, pays-évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine; arrondissement de Rennes; chef lieu de canton. 

Superficie : 1153 ha.

Population : 3000 'communiants' vers 1780; 4475 hab. en 1863; 4979 hab. en 1881; 3422 hab. en 1968; 4055 hab. en 1982; 4095  hab. en 1999; 

Blason : "de gueules à trois léopards d'argent passant en fasces l'un sur l'autre".

- Éditions Flohic : "il (le blason) est adopté en 1697 par la communauté de ville de La Guerche, qui s'inspire des armoiries des seigneurs de La Guerche; seule le nombre de léopards passe de deux à trois".

Paroisse : collégiale sous le vocable de Notre-Dame.

Histoire :

Voir le Dictionnaire de Bretagne, par Ogée, vers 1780.

- Bouillet (1863) : "Toiles fines, toiles pour la marine, huile de noix".

- Syndicat d'initiatives de la Guerche (1964-65) : " La Ville de La Guerche, d'origine féodale, a pris naissance sur let territoire de la Paroisse de Rannée. Le château existait dès le XI siècle, sur une "motte" ou butte, dominant un étang aujourd'hui desséché. l'existence de la chapelle, dans l'avant-cour du château, est attestée en 1152, du temps de Guillaume Ier, sire de Pouancé et la Guerche, ainsi que celle de "la Trinité", dans l'actuelle rue Notre-Dame. les maisons, généralement alors de bois et de torchis, s'élevèrent autour du premier château (existent encore). En 1170, sous Geoffroy, petit-fils de Guillaume Ier, le castel fut incendié par les bandes du roy d'Angleterre Henri II; la ville subit sans doute le même sort. Nouveau siège en 1223 par le sénéchal d'Anjou, Amaury, et les vassaux mécontents de Pierre Mauclerc, duc de Bretagne.

En 1206, Guillaume II fonda la Collégiale, méritant bien que sa pierre tombale soit conservée dans le chœur de l'église. Après 1223, la ville eut ses premiers remparts avec deux portes, celle de Saint-Nicolas et celle d'Anjou. l'existence de" manoir" du temple est aussi prouvée dès 1245, les Templiers étaient dits "frères du temple de Notre-Dame de La Guerche". Aux sires de La Guerche reviendront le mérite d'avoir institué l' "Aumônerie de Saint-Jean" (aujourd'hui l'hôpital), et sans doute le "Lazaret" réservé aux lépreux (Saint-Lazare), sur le chemin de Rannée. Pouancé et La Guerche appartiendront successivement, aux XIIIè et XIVè siècles, à la Maison de Beaumont, au Duc de Bretagne, à rené de Valois comte d'Alençon, au grand Connétable Bertrand du Guesclin, à Olivier son frère, au Duc de Bretagne, et de nouveau à la Maison d'Alençon.

En 1431, la garnison est commandée par un compagnon de Jeanne d'Arc, Ambroise de Loré; mais, en 1443, les anglais, sous les ordres du duc de Somerset, forcent les remparts et ont l'audace d'exiger du Duc de Bretagne Jean V une rançon de 20 000 écus. 

En 1487, l'armée française occupe La Guerche, qui connaîtra encore quelques "brulemernts" jusqu'au mariage d'Anne de Bretagne avec Charles VIII, le 6 décembre 1491. Un document de 1526 nous renseigne sur l'état de la ville à cette date. On y lit que "la ville close comprenait douves et murailles", dont "une partie ruinée par les guerres du siècle précédent. C'est la raison pour laquelle la résistance fut impossible lors du siège de 1593 par les "royaux" contre les "ligueurs". Puis La Guerche eut sa "communauté de ville", aïeule du conseil municipal, avec le droit de députation aux "États de Bretagne". Une ère nouvelle allait commencer".

à suivre

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Collégiale Notre-Dame Iliz-Veur Itron-Varia
Ancienne commanderie templière Gourc'hemenndi kozh an Demplourien
Allée couverte de la Roche aux Fées Dolmen meur Roc'h ar Kornandonezed

Étymologie :

- Marteville et Varin (1843) : " On trouve dans les anciens titres Wuirchia et Guircha; ces deux traductions latines  du nom primitif ne peuvent guère mettre sur la voie de l'étymologie. M. de Blois pense, avec raison selon nous, que Guerche vient du celtique guerc'h, vierge. En effet, il y existait dès le Xè siècle une chapelle en très grande dévotion, et dédiée à Notre-Dame. Les seigneurs de La Guerche agrandirent dans la suite cette chapelle, et quand ils la remplacèrent par une collégiale, en 1206, celle-ci continua de rester sous l'invocation de la Vierge".

- Dauzat et Rostaing (1963) : "Wirchia, XIè siècle ... 50 hameaux ou lieux-dits dans l'Ouest. (du) francique *werki, fortification; représenterait surtout les postes de défense des Francs contre les Bretons et les Wisigoths'. 

- Jean-Yves Le Moing (1990) : "Guircha & Guirchia, 1096, ref. Abbé Bossard et Bibliothèque nationale".  

- Éditions Flohic (2000) : "du francique werki "fortification". La précision géographique "de Bretagne" a été rajoutée en 1899".

- Hervé Abalain (2000) : "Guircha, Guirchia en 1096; du germanique 'werk, werka', ouvrage défensif"

*********

Commentaire JC Even : 

L'erreur de Marteville et Varin a probablement été provoquée par une fixation sur le thème de la Vierge. Le problème est que cette erreur malheureuse perdure encore de nos jours. Il est donc indispensable de préciser que le mot vierge n'est pas d'origine celtique, mais qu'il s'agit d'une adaptation par les Celto-romains ( = Gallo-romains et Britto-romains) du mot latin Virgo. De plus, il est impossible de soutenir que le nom de Gwerc'h(ez) ait pu avoir une quelconque racine bretonne, d'une part parce que le pays de Rennes n'a été rattaché à la Bretagne armoricaine qu'au Xè siècle, et que la langue bretonne n'a jamais été langue dominante au pays de La Guerche, si tant est même qu'on y ait jamais connaissance de l'existence de cette langue.

Compte tenu de l'aire d'extension des *werki = guerches, on peut abonder dans le sens de Dauzat et Rostaing. Quoi qu'il en soit, la racine prétendument germanique *werki  reste cependant proche d'une racine qui a donné le nom de ville *Vorg(ium) = Carhaix, et le mot anglais work = travail, chantier. Ce qu'on peut affirmer, c'est que *Vorg(ium) n'est certainement pas d'origine germanique. Il serait bon d'envisager une racine commune indo-européenne, peut-être à recouper avec le latin *quercus = chêne.

On peut également évoquer l'anglais worth : enclosed place, et le breton garzh = talus, haie, clôture.

Personnes connues Tud brudet
Silvestre de La Guerche (cit.1062)  
Silvestre de La Guerche (cit. 1115)  
Guillaume de La Guerche (cit. 1156)  
Guillaume II de La Guerche (cit. 1206)  
Pierre d'Alençon et du Perche  
Bertrand du Guesclin  
Olivier du Guesclin  
Jean IV, Duc de Bretagne  

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù

Cercle breton

Le Cercle breton de La Guerche fut créé en 1960, dans le noble but de concentrer autour du C.E.G une activité susceptible d'intéresser les valeurs culturelles de la civilisation régionale. Il fallut donc rechercher les grandes lignes du costume guerchais, disparu aujourd'hui. Des gravures de 1890 permirent, en le rénovant, d'en conserver l'authenticité. Il se caractérise, pour les hommes, en un gilet à un seul revers, et pour les femmes par une coiffe, munie d'un petit bonnet et de deux ailes : la poupette.

Le folklore étant la science du peuple, il est facile de comprendre que les activités sont diverses, afin de découvrir un horizon le plus vaste possible. Nous faisons une étude régionale pour connaître le pays et par suite pour pouvoir l'aimer. Géographie, histoire, langue, travaux manuels (broderie, poterie, pyrogravure), caractères architecturaux de la Bretagne, les différents pays celtes et la comparaison de leur mode de vie, forment la partie culturelle de base. Le cercle de La Guerche n'est pas une école de danse et de chants; ces deux activités ne sont que des moyens utilisés dans un but éducatif. Les danses étudiées et produites en diverses occasions (concours U.F.O.L.E.A), fête des fleurs de La Guerche, fêtes bretonnes de l'été) sont issues de la Basse et de la Haute Bretagne, avec une recherche systématique des chants et danses de la région guerchaise. Ainsi il est permis de revoir la Paskovia, trois coups de talon, l'orset, l'aéroplane de La Guerche ... qui sont actuellement disparues mais que quelques anciens ont connu dans leur jeunesse. Une fois encore, le cercle Creton de La Guerche, maillon de la grande chaîne des cercles Folkloriques de Bretagne, redécouvre et maintient l'originalité du pays".

Syndicat d'Initiatives de La Guerche. 1964

 

 

Le Cercle Breton de La Guerche. 1964

Communes du canton de La Guerche de Bretagne Kumunioù kanton La Gèrch / *Gwerc'h-Breizh
Availles sur Seiche

Avaylh / *Avallod-ar-Sec'h

Bais  
Chelun  
Drouges  
Eancé  
La Guerche de Bretagne   La Gèrch / *Gwerc'h-Breizh
Moulins    
Moussé    
Moutiers    
Rannée    
La Selle Guerchaise    
Visseiche    

Communes limitrophes de La Guerche-de-Bretagne Parrezioù tro war dro *Gwerc'h-Breizh
Domalain Moutiers Availles sur Seiche Rannée Visseiche

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. MARTEVILLE et P. VARIN. correcteurs et continuateurs d'Ogée. 1843.

* M.N BOUILLET : Dictionnaire universel d'histoire et de géographie. L. Hachette et Cie. Paris. 1863.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. 1963 / 1978.

* Syndicat d'Initiatives de La Guerche. 1964.

* C.T ONIONS : The Oxford Dictionary of English Etymology. Clarendon Press. Oxford. 1966. Reprinted 1979.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille et Vilaine. 1999

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. 2000.

* Envoi particulier de la Mairie de La Guerche-de-Bretagne. 02.12.2003

* J.L RAMEL et A.J. RAUDE : Liste des communes du département de L'Ille et Vilaine. Rolaey dez comunn deu departamant deu l'Ill e Vilaeyn. Roll komuniou an departamant Il-ha-Gwilen.  Maezoe-Heveziken. 2003.

* Daniel DELATTRE : L'Ille et Vilaine. Les 352 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des autres sites traitant de La Guerche-de-Bretagne / *Gwerc'h Breizh

* Hôtel de Ville de La Guerche-de-Bretagne. 2. rue du cheval blanc. 35130. La Guerche-de-Bretagne. tél. : 02.99.96.21.09. fax : 02.99.96.15.06. Mail : laguerchedebretagne@wanadoo.fr

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de La Guerche : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig      vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page