Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Roazhon

Pays de Rennes

Eskopti Roazhon

Évêché de Rennes

  Fougères * Foujerr

*Foujera / *Felger / *Kaerfelger

 

pajenn bet digoret ar 16.10.2009 page ouverte le 16.10.2009     

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière mise à jour 05/09/2016 19:57:57

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Rennes / Bro Roazhon; évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine, arrondissement de Fougères; chef lieu de canton; sur le Nançon.

Superficie : 1047 ha.

Population : 21 779 hab. en 1999;  

Paroisse : église sous le patronage de saint Sulpice.

Armoiries; blason :

* Froger et Pressensé (2008) : "d'or à la plante de fougères à trois branches de sinople, arrachée de sable; au chef d'argent chargé de trois mouchetures d'hermine".

* JC Even : "en aour, e blantenn raden a deir barr geotet, diwriziek e sabel; e c'hab en arc'hant karget gant teir brizhenn a erminig"

ri

Porte Saint-Sulpice

Histoire :

* Ogée (1780) : 

- 279b : Fougères, Filgerium, Filiceriœ (1); située sur le Nançon, qui se joint à la rivière de Couesnon à 1/4 de lieue au-dessous de la ville; par les 3° 33' 50" de longitude, et par les 48° 21' de latitude (2); à 9 lieues 1/2 au N.-E. de Rennes, son évêché. Fougères est désigné dans les itinéraires romains par le nom ad fines. César nomme les anciens habitants de cette contrée Diaulitœ ou Diablintes (3). Sept grandes routes aboutissent à cette ville , qui contient dix à onze mille habitants. Fougères a six faubourgs et trois paroisses. Celle de Rillé [achevée en 1737], sous le vocable de Saint-Pierre, est une abbaye de chanoines réguliers Génovéfains, de la congrégation de France. Celle de Saint-Léonard (4) prend le titre d'Eglise royale ; ses sept chapelains royaux doivent être originaires de la ville, et pourraient, avec une faible augmentation ...

--------------

(1) On a fait dériver ce nom de Foul Kaer, fond, ravin et bourg. Ou justifie cette opinion en faisant remarquer qu'il y a une petite rue sombre dans l'ancienne place du Marchix qui porte le nom de Faukeralix, ce qui serait ans doute Foul-Ker-Alix; ce dernier mot ajouté en honneur d'Alix, fille du baron de Fougères, Henri Ier, qui épousa, en 1133, Robert II. Toutefois, il faut observer que primitivement Fougères était non sur la colline où il est actuellement, mais dans la vallée que baigne le Nauçon. Le point central de l'ancienne ville était sans nul doute a place du Marchix actuelle, autrefois place où se tenait le marché, ainsi qu'il appert de la charte de fondation du prieuré de la Trinité (aujourd'hui la Providence). Ab. T.

(2) Un relevé récent établit la position géographique à 3° 32' 31" de longitude ouest, et à 48° 21' 9" de latitude. Ce point est pris au sommet de la lanterne de la tour du clocher Sainl-Léonard, à 178 m. 09 c. au dessus du niveau de la mer.

(3) Rien ne prouve ces assertions. Il n'y a à cet égard que de vagues suppositions.

(4) L'église de Saint-Léonard est de style ogival, architecture flamboyante. Elle paraît avoir été bâtie d'un seul jet, et présente une régularité parfaite, bien qu'elle ait été bâtie à différents intervalles, de 1406 à 1440, à la place d'une autre petite église qui existait depuis le XIè siècle, et dont quelques pans des murs du chœur actuel faisaient partie. C'est une basilique à trois nefs et cinq larges travées, soutenues par des piliers à huit pans, el éclairées par onze fenêtres ogivales et une rosace. De beaux contreforts avec leurs gargouilles à têtes grimaçantes règnent dans son pourtour extérieur. La façade nord est chargée de la plus riche ornementation; quelques contreforts ont leurs niches, type du XVè siècle; tous portent sur face des pinacles simulés, et à leurs sommets des pinacles réels, chargés de festons. L'archivolte, ainsi que la corniche qui soutient une galerie extérieure, sont bordées de sculptures. Enfin la galerie elle-même, courant sur le tout dans toute cette façade et dans celle du côté ouest, donne à celle partie de l'édifice un air imposant et majestueux, la porte du côté nord, terminée en arc-Tudor, s'abritait jadis sous un dais dont, hélas ! on ne voit plus que quelques débris. Ce n'est pas, grâce au ciel, notre siècle qui est coupable de ce vandalisme, non plus que de la destruction d'un arc de triomphe en granit qui se voyait et devait être si gracieux dans la nef de ce même côté. Les verrières coloriées ont aussi disparu : elles étaient une merveille.

La tour, bâtie en 1635, partie en pierres el partie en charpente, se présente à l'entrée de la principale rue de la ville, comme un géant dominateur, et est là du plus bel effet. Elle a 41m d'élévation. Il règne au sommet de la partie en pierres une belle galerie aussi en pierres, et dessous, aux quatre angles, quatre canons engagés, reposant sur autant d'écussons aux armes de Fougères. L'église et la tour sont en pierres de taille, et s'élèvent sur un plateau qui est le point le plus élevé de la ville, d'où le coup d'œil est ravissant, et fait l'étonnement de tous les étrangers. Depuis cent ans, on parle d'ajouter deux travées à l'église pour l'agrandir : puisse bientôt ce projet être mis à exécution!                Ab. T.

- 280a

* Marteville et Varin : 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

La ville Ar ger
Église saint Sulpice Iliz sant Sulpis
Le château Ar c'hastell
   

Étymologie

* Dauzat & Rostaing (1963) : 

* Jean-Yves Le Moing (1990) : 

* Editions Flohic (2000) : 

Robida : beffroy

Personnes connues Tud brudet
René Le Pays

Poète

Fougères, v. 1634 / 1690

Reun Le Pays

Barzh

Felger, w-d 1634 / 1690

Armand Tuffin, marquis de la Rouerie

Armans Tuffin, markiz ar Rouerie

Jacques Blanchouin de Villecourte

      

garde-corps du roi, lieutenant dans du Dresnay, lors du débarquement royaliste de Quiberon. Né à Fougères le 3 décembre 1755. Mortellement blessé le 16 juillet 1795; mort en rade de Porthmouth quelques jours plus tard.

Jakez Blanchouin de Villecourte

      

diwaller ar roue, letanant e du Dresnay, e-kerzh an dilestradur roueelerien e Kiberen. Ganet e oa bet e Felger an 3t a viz Kerzu 1755. Gloazet da marv en 16t Gouere 1795; bet marvet er pleg mor Porthmouth neubeut deizioù war lec'h.

Aimé PICQUET du BOISGUY

Officier; chef chouan

Fougères, 15.03.1776 / Paris 25.10.1839

Aimé PICQUET du BOISGUY

Officier; chef chouan

Fougères, 15.03.1776 / Paris 25.10.1839

 

Vie associative Buez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Fougères Parrezioù kanton *Felgerieg
Beaucé *Belzeg
Billé  
La Chapelle-Janson    
Combourtillé  
Dompierre-du-Chemin  
Fleurigné / Floerinaè *Flurinieg
Fougères / Foujerr *Felger
Javené    
Laignelet    
Landéan    
Lécousse    
Le Loroux    
Luitré    
Parcé    
Parigné    
Romagné    
Saint-Sauveur-des Landes    
La Selle-en-Luitré    

Communes limitrophes de Fougères Parrezioù tro war dro Felger
               

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780;

* MM. A. Marteville et P. Varin, 1843.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. 2è édition. Librairie Guénégaud. 1963. 

* Editions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop-Breizh. 1990.

* Editions FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille et Vilaine. 2000.

* Daniel DELATTRE : L'Ille et Vilaine. Les 352 communes. Editions Delattre. 2004.

* J.L RAMEL et A.J. RAUDE : Liste des communes du département de L'Ille et Vilaine. Rolaey dez comunn deu departamant deu l'Ill e Vilaeyn. Roll komuniou an departamant Il-ha-Gwilen.  Maezoe-Heveziken. 2003.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et Ille et Vilaine. 2008.

Liens électroniques des autres sites traitant de Fougères / Foujerr / *Felger

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Fougères : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page