Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

(blason en attente)

Bro Roazhon

Pays de Rennes

Roazhon

Rennes

 

Arbrissel * Erbeczèu

(Ervrezhell)

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 23/03/2017 20:32:05

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Rennes / Bro Roazhon; évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine, arrondissement de Rennes; canton de Retiers.

Superficie : 462 ha.

Population : 900 'communiants' vers 1780; 219 hab. en 1968; 250 hab. en 1999.

Armoiries; blason :

 

Paroisse : sous le vocable de Notre-Dame.

Histoire :

* Ogée (1780) : Arbresec; à 7 lieues 2/3 au S. E. de Rennes, son évéché, et à 1 lieue 6/8 de La Guerche, sa subdélégation. La cure de cette paroisse, prieuré dépendant de l'abbaye de la Roë, ordre de Saint-Augustin, dans l'évêché d'Angers, se présente par l'abbé de ce monastère : on y compte 900 communiants; elle ressortit au présidial de Rennes. C'est M. le prince de Condé qui est seigneur de ce territoire, dont les terres âpres et d'un médiocre produit sont plus propres an seigle qu'au froment; les foins et les pâturages y sont rares, et par conséquent les bestiaux sont maigres. On n'aperçoit presque dans toute son étendue que des étangs, des buissons, des bois et des landes.

Arbresec se nommait autrefois Arbriselles, patrie du fameux Robert d'Arbriselles*, fondateur de Fontevrault. Il était archi-prêtre de l'église cathédrale de Rennes, lorsqu'il se retira dans une vallée du Loudunois, où il fonda, l'an 1106, deux monastères, l'un d'hommes et l'autre de femmes. Il donna ensuite, à l'exemple de saint Jean l'évangéliste et de la sainte Vierge, le gouvernement de ces deux maisons et de toutes celles qui s'établiraient du même ordre à la supérieure du monastère des femmes, qui, quelque temps après, prit le nom d'abbesse et de générale de l'ordre, qu'elle porte encore aujourd'hui. Le pape Paschal II approuva cet étrange institut, le 4 avril 1106. L'abbaye des filles est de cent cinquante religieuses, et celle des hommes de soixante. Moréri et d'autres écrivains rapportent que la grande familiarité de ce fondateur avec les femmes fit soupçonner la pureté de ses mœurs; on osa même l'accuser non seulement d'aimer et de rechercher leur société et leur conversation, mais encore de partager son lit avec quelques-unes, sous prétexte de se mortifier en résistant courageusement aux aiguillons de la chair. Geoffroi de Vendôme et Hoël Gauffroi que quelques-uns nomment Marbodus, évêque de Rennes, lui écrivirent à ce sujet. Mais le témoignage avantageux de ses contemporains, qui l'ont toujours regardé comme un homme irréprochable à tous égards, justifie pleinement ce saint prêtre, qui mourut le 24 février 1117 au prieuré d'Orsan, proche Limière en Berry, en présence de Léger, archevêque de Bourges, qui accompagna son corps à Fontevrault, où il fit les cérémonies de ses funérailles avec Raoul de Tours, Renaud d'Angers, et plusieurs autres personnes de qualité. En 1633, Louise de Bourbon, abbesse de Fontevrault, fit transporter le corps de ce bienheureux dans un tombeau de marbre, décoré d'une épitaphe à son honneur. — En 1400, la maison noble du Boisjoan, nommée alors le Bourg-Jouan, appartenait à Jean Saulnière. Elle a une haute-justice, et appartient à M. de la Bigotière. En 1410,celle de Boistaillé appartenait à Hervé de L'Epine, sieur de Boistaillé. On y voyait aussi, dans le même temps, les manoirs du Vieil-Moncé et de la Jarousaye

* Marteville et Varin (1843) : ARBRESEC (Arborissella, église sous l'invocation de la Vierge, fête de l'Assomption), commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Rhetiers, Visseiche et La Guerche; E. La Guerche, Moussé; S. Rhetiers, Moussé; O. Rhetiers. La rivière d'Ardenne est aussi sa limite du S. à l'E. — Princ. villes : le Pont-Dobé, Launay, Vieux-Moussé, les Jarsais, la Chevroterie. — Superf. tôt. 461 hect. 70 a., dont les princ. div. sont : ter. lab. 346; prés et pat. 57; bois 20; land. et incultes 10; sup. des propr. bât, 3; coût, non imp. 14; constr. div. 61; 1moulin à vent à Garmout. L'église est de fort ancienne construction et l'on croit pouvoir l'attribuer à l'époque romaine. Il y a quelques inscriptions qu'il serait intéressant de déchiffrer et qui sans doute donneraient quelque lumière sur la fondation de ce bâtiment. — On conserve à la mairie des registres du XIIIè siècle.—M. Bigot de Préameneu, sénateur et successeur de Portalis au ministère des cultes, est né a Arbresec en 1750. — L'état de l'agriculture est tout l'opposé de ce qu'a dit Ogée; le relevé cadastral en est une preuve. — Les châtaignes sont une branche assez importante de commerce. — Le bourg est traversé par la route de grande communication de La Guerche à Bain.—Géologie : le sol repose sur le schiste argileux.—On parie le français. — Sur Robert d'Arbriselle, voy. Michelet, Hist. de France. t. Il, p. 298, et l'ouvrage publié sur sa vie par M. E. Menard.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le Bourg Ar bourg
Eglise Notre-Dame (XIè; XIIè; XVIè; XIXè) Iliz Itron Varia
Manoir des Jarsais (XVIIè)  
Manoir du Boistaillé (XVIIIè)  
Presbytère (1848)  

i

corniche de têtes sculptées au dessus de la porte de l'église

Étymologie

- Ogée : "Arbresec, vers 1780;  ... Arbresec se nommait autrefois Arbriselles, patrie du fameux Robert d'Arbriselles, fondateur de Fontevrault".

- Marteville et Varin (1843) : " Arborisella". 

- Dauzat et Rostaing (1978) : " Arbrexel, vers 1330 : ancien français abreissel, arbrisseau".

- Jean-Yves Le Moing (1990) : "Arbrisello, 1083 Bibliothèque Nationale".

- Éditions Flohic (2000) : "du latin arborisellum, petit bois".

Personnes connues Tud brudet
Hervé de l'Epine  
Robert d'Arbrissel

trésorier du chapitre de la cathédrale de Rennes; fondateur de l'abbaye Notre Dame de la Roe, dans la foret de Craon; fondateur de l'abbaye double de Fontevrault.  (dcd le 25 février 1116)

 
Famille Martin

seigneurs de Boistaillé

 
Jean Martin

écuyer, conseiller du roi, doyen du présidial de Rennes; époux de Jeanne-Marie Rubin

 
Pierre-Joseph du Boistaillé

conseiller au parlement de Rennes; époux de Renée-Marie du Plessis d'Argentré

 
Poulain des Jarsais

chef chouan, sous le nom de "du Bignon"; fusillé sur les landes de Nort-sur-Erdre en 1799

 

Communes du canton de Retiers Kumunioù kanton Retiers
Arbrissel / Erbeczèu *Ervrezhell
Coësmes * Koem
Essé * Ezieg
Forges-la-Forêt   * Govelioù-ar-C'hoad
Marcillé-Robert   * Marc'helleg-Roperzh
Martigné-Ferchaud   * Marzhinieg-Houarnruz
Retiers   * Rester
Sainte Colombe   * Santez-Koulm
Le Theil-de-Bretagne   * An Tilh
Thourie   * Tourig

Communes limitrophes d'Arbrissel / Erbeczèu Parrezioù tro war dro *Ervrezhell
Retiers Visseiche Rannée Moussé

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. MARTEVILLE et P. VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée, 1843.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

- Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille et Vilaine. 2000

*  J.L Ramel et A.J Raude : Liste des communes du département de l'Ille et Vilaine. Maezoe-Heveziken. 2003.

* Ofis Publik ar Brezhoneg / Office Public de la langue bretonne : Roll kumunioù Breizh / Liste des communes de Bretagne. 2011.

Liens électroniques des sites Internet traitant d'Arbrissel / Erbeczèu / *Ervrezhell

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de...  : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Information sur blocage de compte sur Wikipédia

L'information des recherches et découvertes archéologique concernant Saint-Symphorien et Bréssillien, de Paule, permettant d'étayer sérieusement la revendication de Brocéliande historique a été systématiquement rendue impossible sur la page de Wikipedia consacrée à Brocéliande, par des experts en lutinologie, fées et korrigans  . Toute information systématiquement effacée; compte bloqué.

Compte tenu de cela, il est conseillé au lecteur de se reporter aussi à la page

Brocéliande historique.

Jean-Claude EVEN / Marikavel.org

Retour en tête de page